Carrosserie Y Plus : experts en excellence

Carrosserie Y Plus : experts en excellence
Au cœur de Saint-Elphège depuis 20 ans, la Carrosserie Y Plus est au sommet de l’art de la remise à neuf et de la restauration. (Photos : Jean Rodier)

L’excellence est affaire de choix, et non de mesure ou de démesure en matière de superficie ou d’équipe.

Quelque impressionnante que soit la dimension des ateliers, tous sont évalués selon un dénominateur commun : la qualité des travaux de remise à neuf, comme ceux de restauration.

À Saint-Elphège, situés du côté est de la Saint-François, entre Drummondville et Pierreville, les carrossiers Yvan Pâquet et Jean-François Veilleux en font quotidiennement la démonstration depuis 20 ans.

Copropriétaires de cet atelier, Jean-François Veilleux et Yvan Pâquet, natifs de Saint-Elphège et de Saint-Joachim-de-Courval, font équipe depuis 20 ans.

À chacun son métier

Exerçant à deux le métier avec une passion absolue, ils ne voient nullement se dérouler les années, sinon par la constante, rapide et étonnante évolution des technologies.

Si les technologies d’assistance à la conduite et l’électronique avancée les fascinent, ils laissent par sous-traitance ce volet aux experts, en plus de tout ce qui est autre que débosselage, peinture et mécanique.

Fous des véhicules depuis toujours, ils estiment qu’être carrossier exige un tel niveau d’excellence dans l’exécution des tâches, qu’il serait trop hasardeux de s’aventurer sur le terrain des spécialités autres.

Mustang ou Peterbilt…

Ce qui ne cesse de les allumer, c’est le perpétuel défi qu’ils s’imposent de livrer des véhicules d’une qualité au moins égale, sinon supérieure en plusieurs points à ce qu’ils étaient à l’origine.

Chez eux, l’expression « véhicule » doit d’ailleurs être prise au sens très large, puisqu’ils réparent, retouchent et apposent leur signature tant sur les véhicules récréatifs et les camions que sur la machinerie agricole !

Et dès que les périodes de moindre achalandage le permettent, que dire de la restauration d’autos des années 1960 telles les Mustang, et notamment une Shelby GTI 350 de 1966 ?

En plus du remontage intégral de bolides légendaires, ils ont aussi à leur tableau d’honneur de ces tracteurs de remorque qui sont en lice lors du Challenge 255 tenu annuellement à Baie-du-Febvre.

Parmi les participants de ce festival, certains sont prêts à débourser jusqu’à 100 000 $ pour donner à un Peterbilt 389 2004 la féroce image d’une bête de route comme il ne s’en fait plus.

Renommés pour remettre à neuf, reconstruire et reconstituer de façon impeccable, Yvan et Jean-François Veilleux ont pris livraison en janvier d’une coquille flambant neuve de Mustang 66 pour remplacer celle-ci, jugée trop « maganée ».

À deux, c’est mieux

Pourquoi ne sont-ils toujours que deux ? Ils préfèrent s’en tenir à un duo du tonnerre, parce qu’ils tiennent pour très contraignants la gestion des employés et le temps requis pour les former et les superviser.

Ils craindraient d’ailleurs que le haut niveau de performance auquel les a conduits le raffinement de leurs méthodes ne soit affecté, et qu’il y ait trop de confusion dans la communication relative aux tâches.

Quant à la nécessaire mise à jour continue de leurs connaissances, ils la font par les services de formation du Groupe Maska, de Uni-Sélect, de PPG et par leurs contacts de leur propre réseau de professionnels.

À l’atelier Carrosserie Y Plus, on répare, retouche ou personnalise tout ce qui est identifié comme véhicule, à l’exemple de cette moto.

Des maîtres du métier

Yvan et Jean-François sont avant tout de ces purs carrossiers qui ont la conviction que les premiers outils du métier sont la logique et cette minutie qui ne laisse sur l’établi la moindre pièce, fût-ce un écrou.

Maîtres du métier et de la communication, ils pourraient transformer leur atelier en un centre spécialisé dans l’art proprement dit de la carrosserie, mais leur passion est trop vive pour ne plus livrer de chefs-d’oeuvre.

L’équipe parfaite

Formé au métier à l’école secondaire de Nicolet, Yvan n’a jamais dérogé aux règles de base et à une expérience qu’il a partagées sans retenue avec Jean-François… l’équipier que tous rêvent d’avoir.

Paratagez-le !