La fibre de carbone

Le tissage de la fibre de carbone est parfaitement visible sur le toit de la Corvette ZR1 2009. (Photo: I-CAR USA)

Le tissage de la fibre de carbone est parfaitement visible sur le toit de la Corvette ZR1 2009. (Photo: I-CAR USA)

Il y a 60 ans, la fibre de verre était le premier composite à avoir été utilisé comme matériau de carrosserie ; depuis, elle a été remplacée par la fibre de carbone qui se décline en diverses formules. 

Apparue de série sur la Corvette de première génération, la fibre de verre est depuis longtemps dépassée. Substituée dans les années 80 par le SMC plus clair, plus mince et plus durable, celui-ci sera à son tour remplacé par les composites de fibre de carbone.

Ces composites, dans lesquels la fibre à base d’atomes de carbone est formée de longs brins en constituant le renfort, sont de plus en plus utilisés dans la fabrication des véhicules.

Une fois peintes, les pièces en fibre de carbone, très solides et légères, sont similaires en apparence aux pièces en fibre de verre et à ce mélange à mouler qu’est le SMC.

Polyvalence

La fibre de carbone peut être utilisée pour fabriquer n’importe quelle pièce, dont les supports de radiateur de la Nissan GT-R 2009, le capot et les ailes de la Corvette ZR1 et les panneaux de porte de la Mercedes-Benz SLR.

Elle sert également à la fabrication de garnitures extérieures aussi bien qu’intérieures, puisque, lorsque non peinte, on peut lui conserver son fini tissu, comme c’est le cas du toit de la Corvette ZR1 2009. Il en va aussi des ailes, panneaux de plancher et panneaux extérieurs de capot. La Corvette ZR1 2009 est construite avec ces pièces en fibre de carbone à tissu non visible. Il y a aussi les supports de radiateur.

Principaux types

Selon les amalgames, les constructeurs l’identifient par divers acronymes, dont les plus courants sont FRP ou CFRP, LRFT, CFR – sans qu’ils soient indicateurs quant à la façon de les remplacer ou de les réparer.

FRP ou CFRP – Fibre renforcée de plastique. Le FRP est un amalgame servant de renfort ; quant au CFRP, il s’agit de carbone plastique renforcé de plastique.

LFRT – Fibre de FRP longue et renforcée de thermoplastique, servant de renfort.

CFR – Fibre continue, renforcée et à motif de tissage croisé, dont les composantes de résine ne sont pas identifiées.

Autres usages

S’il y a beaucoup de façons d’imiter la fibre de carbone, comme on le voit sur les décalques de vinyle et les impressions, il faut savoir qu’on peut aussi l’utiliser comme revêtement.

Les décalques faits de ce matériau sont identifiables par une couture ou par leur apparence de bulle. Lorsqu’ils sont endommagés, il est peu probable qu’on puisse en voir la fibre.

Sous forme de pellicule, cette fibre peut être utilisée sur presque toutes les surfaces, qu’il s’agisse de SMC, d’acier, d’aluminium ou de plastique, sans altérer de quelque façon le matériau sur lequel on l’applique.

Faiblesses

Sous l’effet d’un choc ou d’une forte tension, la fibre de carbone est si rigide qu’elle ne tord ni se déforme d’aucune façon ; elle se fendille, se fend ou se casse. Voilà un matériaux de plus en plus utilisé et auquel il faut s’adapter.

Paratagez-le !