Une mine de champions aux olympiades québécoises

Olympiades

Les Olympiades québécoises des métiers, une mine de champions. (Photo: Guy O’Bomsawin)

C’est plutôt discrètement qu’arrivent chaque année sur le marché quelques centaines de diplômés du secteur de l’automobile, exception faite de ceux à qui, aux deux ans, visent le Mondial des Métiers.

S’ils ont moins de 22 ans et qu’ils montent sur le podium des Olympiades québécoises, ils ont une chance de se classer parmi les meilleurs au monde.

« La liste complète des gagnants depuis la toute première édition, qui s’est déroulée en 1993, est disponible au bas de cet article. »

Il manque également un point à la toute dernière phrase, juste avant les photos.

Des vrais de vrais

Pour s’y engager, il faut avoir mis les bouchées doubles et décroché l’Or à son école, dans sa région, de même qu’au niveau du Québec et du Canada.

En 2000, le carrossier Yves Roussel avait ainsi obtenu le 7e rang lors du Mondial, en devançant largement les concurrents de pays européens pourtant tenus pour insurpassables !

Où sont-ils ? 

À l’instar des Olympiques, les diplômés en Carrosserie et Peinture qui s’affrontent en public lors des Olympiades québécoises, dont les 13es auront eu lieu début mai à Québec, ont tous l’étoffe de champions.

Selon l’accueil qu’ils auront eu dans l’industrie, on les verra comme piliers de leur spécialité, estimateurs, propriétaires d’atelier, chefs de file, représentants, sinon à leur compte ou en un autre domaine.

Froide réalité

Fin avril, nous avons joint 19 des 32 concurrents de 2010 et 2012; de ce nombre, neuf sont dans l’industrie et deux entendent y revenir au plus tôt par choix comme par passion.

Si la dizaine toujours en emploi s’estime choyée, les champions qui sont partis déplorent le peu de reconnaissance, les conditions salariales inacceptables et l’absence d’avancement.

Autres créneaux

Des deux femmes qui ont remporté l’Or haut la main en Peinture et en Carrosserie en 2010, l’une fort déçue est devenue camionneuse, mais restaure avec son père une Reo 1930 qui fera fureur.

La seconde fait aussi équipe avec son père en réparant des véhicules accidentés, mais en entretenant surtout ceux que les gens veulent garder.

Matière à réflexion

Cependant, les « décrocheurs » qui ont trouvé une niche dans laquelle ils sont mieux rémunérés sont plutôt loin d’avoir tourné le dos à leur spécialité de carrossier et de peintre.

D’ici à ce que la rémunération et les avantages soient appréciables, certains remettent à neuf une Barracuda, une Chevrolet, une Ford ou une Torino des années 60-70… marque d’un pur carrossier.

Premiers servis

Comme les constructeurs resserrent leurs exigences et que la norme I-CAR Or est dans leur mire, on s’arrachera bientôt les champions issus de nos 13 écoles.

Tout sur les centres de formation et les Olympiades sur les sites de l’Inforoute FPT de Compétences Québec

 

CARROSSERIE-G-DSC_0040 PEINTURE-A-2010-DSC_0189 PEINTURE-B-2010-DSC_0128 PEINTURE-C-2010-DSC_0221 PEINTURE-D-2010-DSC_0266 PEINTURE-E-2010-DSC_0251 PEINTURE-F-2010-DSC_0234 PEINTURE-G-2010-DSC_0257

 

 

 

 

 

CARROSSERIE-C-2010-DSC_0018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Concurrents des Olympiades québécoises – 1993 à 2014

Carrosserie

Allard, François

Aumond, Pascal

Ayoub, Kalil

Ayoub, Mohamed

Barbeau, Denis

Baribeau, Stéphane

Baril, Jonathan

Bastien, Michaël

Beaulieu, Sébastien

Bédard, David

Beljour-Lamarche, Steeven

Benson, François

Bergeron, André

Bilodeau, Daniel

Blanchette, Robert

Blondin, Louis

Boudreault, Pierre

Boulianne, Steve

Bourdages, Christian

Boutin, Mathieu

Brazeau, Daniel

Brouard, Dominic

Caron, Yves

Choquette, Jean-François

Cloutier, Benoit

Cloutier, Jean-François

Collin, Stéphane

Côté, Patrick

Croteau Larivière, Evans

Daigneault, Richard

Delongchamp, Martin

Desbiens, Dominic

Deschênes, Kevin

Desgagné, Steeve

Desrosiers, Serge

Di Venere, Carl

Do, Huu Tam

Doucet, Amélie

Doyon, Robin

Duchesne, Alexandre

Duclos Brouillette, Jasmin

Fortin, David

Gagné, Luc

Gamache, Alain

Gauthier, Olivier

Gendron, Étienne

Généreux, Mario

Gilbert, Yvan

Gilev, Artem

Gosselin, Pierre-Philippe

Grenier, Alexandre

Harvey, Michel

Huet, Raphael

Lacasse-Pelchat, Anthony

Lachance, Maxime

Lacroix, René

Landry-Vézeau, Benjamin

Landry, Benoît

Landry, Éric

Lapalme, Dave

Laporte, Marc

Laprise, Francis

Laroche, Pascal

Laroche, Rachel

Last, Sylvain

Lauzon, Olivier

Laverdure, André

Le Breton, Michael

Leblanc, Guillaume

Leblanc, Olivier

Leclerc, Jessica

Legris, Julien

Lessard, Jérémy

Lessard, Mélanie

Marcel, Kennery-Jerry

Marchand, Alain

McFadden Viger, Randy

Miclette, Patrick

Montpas, Jocelyn

Massicotte, Dave

Nadeau, Simon

Pelletier, Jean-Michel

Perreault, Olivier

Petit, Pierre-Étienne

Poirier, Yannick

Poveda, René-Enriqué

Proulx, Michaël

Ranon, Antonio

Richard, Guy

Ringuette, Richard

Robert, Alain

Roussel, Yves

Sabourin, Michael

Soucy, Stéphane

Therrien, Vincent

Thibault, Pascal

Thibodeau, Monia

Tiscia, Marcello

Trachy, Carol

Trang, Kok Heng

Tremblay, Stéphane

Trépanier, Jesse

Trudeau, Carl

Vézina, Pascale

Peinture

B. Rousseau, Joëlle

Bélanger, Vincent

Bertrand, Sébastien

Bouchard, Vicky

Bussières, David

Bussières, Sébastien

Chapleau, Laurier

Charrette, Alexandre

Côté, Patricia

Dionne, Laurianne

Dufour, Sue-Hélène

Dumont, Maxime

Fortier, Vincent

Gagné-Levesque, Vincent

Gagnon Joyal, Harley

Maxime

Girardin, Marc

Guindon, Dominiqu

Hamilton Lepage, Bryan

Hétu, Stéphanie

Houde, Sonia

Jean, Emmanuelle

Joannette-Plass, Simon

Labrie-Plasse, Mélanie

Landry, Anthony

Larochelle, Éric

Lauzon, Olivier

Lord, Emmanuel

Magnan, Jean-François

Maltais, Michel

Morin, Sonny

Nardi, Franco

Paquette, Gaétan

Perrier, Michael

Plante-Bilodeau,

Kassandra

Ruptash, Jimmy

Tremblay, Maxime

Trudel, Kévin

Van Stiphout, John

 

à lire également: Début des épreuves de mécanique aux Olympiades québécoises et Olympiades à Québec les 8 et 9 mai

btn-retour-infolettre-190x45

Paratagez-le !