Le CCIF Toronto 2018 bat des records

CCIF Toronto 2018
(Gauche à droite) Patrice Marcil, Président du CCIF, Brigitte Pesant, directrice des programmes de carrosserie, AIA Canada et Joe Carvalho, Président émérite du CCIF, rassemblés au CCIF Toronto 2018. (Photos : Huw Evans)

La première rencontre de l’année du Forum canadien de l’industrie de la carrosserie aura fracassé ses records d’achalandage : 900 participants, venus de partout au pays, se sont inscrits au CCIF Toronto 2018.

Cet évènement phare de l’industrie de la carrosserie a débuté en force avec le retour de la populaire Vitrine de l’automobile et de la technologie de voitures et de technologies, au International Center de Mississauga, en préambule d’une journée de conférences chargée.

Un impressionnant panel de discussion aura mis la table en relevant les principaux enjeux de l’industrie. Steve Leal, président de Fix Auto, Jeremy Thompson, de Penfund, Michael Macaluso, président de CARSTAR Amérique du Nord et Steve Huntzingen, de Durham Lane Capital Partners étaient de la discussion.

Steve Leal a notamment expliqué la façon dont Fix Auto a su se développer en recherchant des partenariats à long terme et en préservant le contrôle de la compagnie. « Avec l’accroissement de la gravité des dommages et l’augmentation du coût par réparation, l’industrie se maintiendra à 40 $ milliards », a-t-il indiqué. « Or, il y a une énorme pression sur le prix des réparations et pour atteindre les attentes des constructeurs. Nous devons travailler avec nos partenaires d’assurance pour maintenir un équilibre. »

Jean-Luc Sauriol, directeur au développement de produits pour Alldata, a offert une présentation sur l’analyse avec scanneur avant et après réparation. « Une évaluation précise des coûts réels de réparation doit commencer par l’identification des dommages non relies à la collision », a-t-il souligné, avant de convier le public à une démonstration.

Marie Artim, vice-présidente, Acquisition de talents chez Enterprise Holdings, s’est penchée sur les besoins et les attentes des employés de différentes générations. « Il est aujourd’hui socialement acceptable de changer d’emploi fréquemment, et plus de 70 pour cent de la force de travail actuelle est disposée à le faire », a-t-elle souligné, avant d’exposer l’esprit qui anime la nouvelle génération d’employé : « Les millénaux veulent apporter une différence ; ils ont besoin de travailler en équipe et d’avoir un horaire et un lieu de travail flexibles.

Jason Bartanen, Industry Technical Relations pour ICAR, a pour sa part souligné l’intégration croissante de l’acier à haute-résistance et de l’aluminium. « Nous voyons aujourd’hui des châssis en acier de 1500 MPa, et Mazda emploie maintenant de l’acier à 1800 MPa. Ça n’ira qu’en augmentant et au moment des réparations, il n’y aura plus de redressement possible ; seulement des remplacements », a-t-il souligné.

La prochaine rencontre du CCIF se tiendra à Montréal, les 26 et 27 mai.

Voici les moments forts du CCIF Toronto 2018 :

Brad Mewes, directeur principal, Supplement, discutait de fusions et d’acquisitions.

Le panel de discussion du CCIF Toronto 2018:  Steve Leal, Président, Fix Auto, Michael Macaluso, Président, CARSTAR Amérique du Nord; Jeremy Thompson, Penfund et Steve Huntzingen, Durham Lane Capital Partners.
Gabriel Merino, Peintre en chef, Budds’ Collision
L’équipe de Fix Auto
Dave Lueher, Elite Body Shop Solutions.
L’équipe de Simplicity Car Care
Jean-Luc Sauriol, Alldata, fait une démonstration sur Corolla de Toyota.
Marie Artim, Enterprise Holdings, a offert de précieux conseils sur les stratégies de recrutement.
Jason Bartenen, I-CAR, s’est penché sur les dernières tendances en termes de design et de technologies de véhicules, et sur les impacts sur les procédés de réparation.
NAPA C-MAX a rassemblé toute son équipe à la Vitrine de l’automobile et de la technologie Sample text
Russell Duncan (à gauche) et Art Ewing, Pro Spot, font la démonstration de la nouvelle soudeuse par points i4S Inverter Resistance Spot Welder, pour la première fois au Canada.
Geoffroy Asselin (à gauche) et Gino Buono, Filco, avec le système de mesure Car Bench Contact Evolution
SATA a rassemblé des membres de son équipe venus du Canada et d’Allemagne. La compagnie a aussi souligné l’occasion en mettant aux enchères son tout premier pulvérisateur de collection Canada 150.
(de gauche à droite) Mike Potporski, Kevin Heimbuch et Patrick Smart, Sherwin-Williams Automotive Finishes.
Mirka Canada avait un éventail complet de solutions de ponçage. Bob Stracina, Claudio Di Sabato, Scott Savage, et Dave Pilgrims.

L’équipe de Norton St-Gobin: Lawrence Morash, Dustin King et Anouar Belganche, avec Kevin Creegan, Lord Corporation.
Jordy Fujiwara (gauche) et Bruce Carrick, Audatex
L’équipe de FinishMaster, d’Uni-Select
Dave Warburton, Normand Cormier et Stephen Embrey, Axalta Coating Systems.
Bill Suzuki (gauche) et Craig Jalbert, avec le système de pulvérisation à godet PPS de Série 2.0.

Paratagez-le !