Eastman : un nouveau procédé à la fine pointe  

Eastman procédé
La technologie de balayage en 3D développée par Eastman emploie des lasers pour saisir la forme de tout véhicule sans avoir à y toucher. Les données sont ensuite converties en modèles en 2 dimensions. (Eastman)

Le fournisseur Eastman Performance Films annonce d’importants investissements en matière de technologies de balayage en 3D pour la conception de modèles de pellicule protectrice pour véhicules.

Le déploiement de cette technologie de balayage en 3D permettra concrètement à la compagnie d’étendre sa base de données de modèles de pellicule protectrice de peinture.

Dans un communiqué de presse, Eastman affirme chercher ainsi à devenir leader mondial en son domaine. Ces nouvelles techniques mises de l’avant devraient permettre d’atteindre des niveaux  de vitesse et de précision jusqu’ici inatteignables.

Cette technologie de balayage en 3D emploi des lasers pour saisir la forme de tout véhicule sans avoir à y toucher. Les données sont ensuite converties en modèles en 2 dimensions.

« Cet équipement travaille avec une précision de 7 à 8 microns dans des espaces en 3 dimensions. Pour mettre cette information en perspectives, le diamètre moyen d’un cheveu humain est de 75 microns », explique Yancy Farrow, directeur du service de développement de nouveaux produits et de services technologiques.

« Ce niveau de précision contribue à nous assurer que les modèles que nous concevons, à travers le monde, feront partie des meilleurs modèles d’adaptation  parmi l’ensemble des constructeurs automobile et fournisseur de pellicule protectrice de peinture », affirme-t-il. 

Eastman inclut les marques LLumar, SunTek et V-Kool.

Paratagez-le !