Décès de John Norris, vétéran de l’industrie

John Norris
John Norris était directeur général de la CIIA et de la HARA, et collaborait régulièrement aux revues complémentaires Le Carrossier et Collision Manager. (Photo : Huw Evans)

Le matin du 29 mai nous quittait John Norris, vétéran de l’industrie canadienne de la carrosserie.

M. Norris était directeur général de la Collision Industry Information Assistance (CIIA), ainsi que de la Hamilton District Autobody Repair Association (HARA).

De par son engagement dans les organismes à but non lucratif qu’il dirigeait, l’expert travaillait sans relâche à offrir du soutien aux ateliers de carrosserie membres dans leurs activités d’embauche et de formation, leurs efforts pour l’atteindre des standards de l’industrie, les programmes de tarification en atelier, et plus encore.

Engagé pour la relève

Convaincu de l’importance de maintenir les hauts standards en ateliers de réparation, John Norris était hautement impliqué dans l’Ordre des métiers de l’Ontario — qui a été démantelé depuis —, pour lequel il aura travaillé en étroite collaboration avec le gouvernement.

Il recevait d’ailleurs en 2017 le prix d’excellence du président de l’Ordre, en reconnaissance de son engagement pour avoir organisé la préparation des cours et atelier du Certification de qualification des réparateurs de carrosserie et de dommages après collision.

Le nombre croissant d’apprentis qui font le saut dans l’industrie était pour lui une grande fierté, et il saisissait toutes occasions de discuter des mesures à prendre pour les y maintenir.

Défenseur de l’accès à l’information

L’expert s’impliquait également à titre de président du CASIS (Canadian Automotive Service Information Standard), et était membre actif du conseil d’administration de la NATA (National Automotive Trade Association).

Dans le cadre de ces fonctions, il aura appuyé les efforts du marché secondaire pour s’assurer un accès aux informations des réparations des véhicules.

Note de l’éditeur

John Norris collaborait régulièrement aux revues Le Carrossier et Collision Management, à titre de chroniqueur ou d’intervenant pour divers articles. Huw Evans, rédacteur en chef de Collision Management, garde le souvenir d’un homme dévoué à son industrie :

« J’ai d’abord rencontré John au moment où je me joignais à l’équipe de la revue Le Carrossier en 2015. Il représentait une grande source d’information, et sa passion et sa détermination à faire avancer l’industrie de la carrosserie étaient sans borne. »

« John croyait au futur de l’industrie, ce qui se reflétait dans son dévouement à élaborer des programmes de formation pour la prochaine génération — incluant les initiatives de formation préapprentissage et de stages —, en plus des examens pour les techniciens saisonniers. Il a aussi consacré énormément de temps au développement et au maintien des normes standards pour la réparation des véhicules. »

« Les conversations avec John étaient toujours passionnantes. J’ai beaucoup apprécié nos rencontres aux évènements de l’industrie, et nos discussions sur les enjeux actuels et sur les manières rendre cette industrie meilleure. L’équipe de Collision Management a grandement apprécié ses contributions à nos publications et son désir de partager ses connaissances. »

« De la part de toute l’équipe, j’offre toutes mes condoléances à sa femme Annette et à ses enfants Jeff, Teresa et Richard. Merci, John, pour l’impact durable et significatif que tu auras eu dans notre industrie. Tu nous manqueras. »

Paratagez-le !