L’histoire de CARSTAR racontée par son fondateur

histoire CARSTAR fondateur
Lirel Holt, fondateur, Michael Maccaluso, président et Sam Mercanti, maître franchiseur de CARSTAR au Canada (Photo : CARSTAR)

Lirel Holt, fondateur de CARSTAR, était invité à raconter l’histoire de la création du réseau dans le cadre de la conférence Accélération 2019.

L’histoire débute dans un centre de réparation de carrosserie de Kansas City, dans les années 1980. Lirel Holt, alors propriétaire de l’atelier,  a pris l’initiative d’unir des carrossiers dans le but de mettre en place des pratiques de réparation communes selon les normes professionnelles en place, et de profiter d’un pouvoir d’achat et d’un soutien opérationnel.

Le réseau ainsi formé a été baptisé CARSTAR, dont le premier atelier, Wicklunds CARSTAR à Liberty, MO voyait le jour en 1989. L’atelier est aujourd’hui dirigé par le propriétaire de seconde génération, Gerald Wicklund.

Le réseau compte, 30 ans plus tard, 670 sites à travers l’Amérique du Nord, avec un chiffre d’affaires de près de 1 milliard $.

M. Holt était accompagné sur scène par Sam Mercanti, maître franchiseur de CARSTAR au Canada depuis 1994 et par Michael Macaluso, président, venus raconter leur histoire avec le fondateur.

« Au départ, il s’agissait d’une idée visant à apporter un nouveau niveau de professionnalisme au secteur de la réparation des carrosserie et à offrir des ressources aux propriétaires de centres indépendants », a expliqué M. Holt. « Mes souvenirs les plus chers sont ceux de la création de ce modèle et de la constitution de la meilleure équipe. C’était difficile à l’époque et ce serait 10 fois plus difficile aujourd’hui. »

Un partenariat clé
Selon M.Holt, ce succès est en grande partie attribuable à sa collaboration avec M. Mercanti. « Il était toujours le plus intelligent et avait une perspicacité et une expérience formidables », a-t-il souligné « J’essayais de construire un réseau à l’aide d’un modèle de conversion, et il essayait de le créer par le biais d’un nouveau modèle de centre. Nous nous sommes réunis et on connaît la suite. »

« CARSTAR était un concept incroyable, a raconté M. Mercanti.  Nous nous sommes rencontrés en novembre 1994 à la NACE pour créer un partenariat. Nous étions prêts à y aller, mais les avocats ont fait obstruction. Nous avons congédié les avocats et conclu un accord. »

« Ça n’a pas toujours été facile. Je me suis jeté à la rivière et c’est comme si j’avais dû nager de Hamilton à Toronto dans le lac Ontario. J’ai continué à nager, mais je ne me rapprochais pas de Toronto et je ne pouvais pas retourner à Hamilton. Donc, ma seule option était de continuer à nager. C’est ce que nous avons fait chez CARSTAR, nous n’avons fait qu’aller de l’avant », a-t-il poursuivi.

M. Holt a également raconté l’histoire de la création du nom CARSTAR : « J’avais mon équipe – ma femme et mon fils – et nous avions une liste d’environ 300 noms. Nous en voulions un qui commence par l’une des quatre premières lettres de l’alphabet pour les Pages jaunes. Nous en voulions un qui commence par une consonne dure pour montrer de la force, et nous avions besoin d’une référence aux voitures pour indiquer ce que nous faisions. Ensuite, mon fils a dit que nous devions avoir une référence étoile basée sur l’un de mes poèmes préférés de Robert Frost. Nous sommes donc devenus CARSTAR. »

Paratagez-le !