Ouverture officielle de CARSTAR Fredericton North, équipé par Symach

CARSTAR Fredericton Symach
Une démonstration en chambre de peinture a été présentée aux visiteurs dans le cadre de l’ouverture officielle de l’atelier. (Photo : CARSTAR Fredericton North)

CARSTAR Fredericton North, au Nouveau-Brunswick, célébrait son ouverture officielle le 27 juillet, équipé de la suite complète d’équipement et de systèmes Symach,

L’équipe de CARSTAR Fredericton North a préparé une foule d’activités pour accueillir la communauté dans le nouvel atelier. Dans l’ambiance musicale du groupe John Maunder & The Common People, se côtoyaient une exposition de voitures — avec des prix pour les participants —, et toutes sortes d’activités pour les enfants.

Un diner BBQ a également permis de récolter des fonds pour la recherche entourant la lutte à la Fibrose kystique, cause principale soutenue par CARSTAR au Canada et aux États-Unis.

Le propriétaire Roy Kennedy se dote ainsi d’un deuxième centre de réparation. Son premier atelier, CARSTAR Fredericton, a reçu sa certification I-CAR Gold Class ainsi que la distinction du Certified Collision Care (CCC).

La décision d’inclure les équipements Symach dans les 1000 pieds carrés de l’atelier, qui a déjà ses certifications Gold Class et d’aluminium de I-CAR, allait de soi, selon le directeur général de l’atelier, Steve Knox. En effet, M. Kennedy souhaitant moderniser les réparations, rien n’a su freiner les investissements pour ce centre de réparation ultra moderne.

« Ça a été incroyable de travailler pour quelqu’un qui est prêt à investir autant dans son entreprise pour en améliorer les performances et s’assurer que nous soyons au-devant des avancements de l’industrie », déclare M. Knox.

« La plupart des réparateurs aménagent aujourd’hui d’excellents ateliers, et il est donc nécessaire de prendre des mesures supplémentaires et de s’équiper des nouvelles technologies », ajoute-t-il.

M. Knox a commencé à s’attarder aux équipements Symach au début de 2018 pour ce nouvel atelier, allant même jusqu’à visiter les fournisseurs à Toronto.

L’équipe de direction de CARSTATR Fredericton North a rencontré Osvaldo Bergaglio, PDG de Symach, pour parler des intentions, des buts, des exigences et du volume de leur nouvel emplacement. Toutes les suggestions et le plan offerts par M. Bergaglio ont éventuellement été implantés dans l’atelier.

L’installation de la ligne complète

CARSTAR Fredericton North a donc investi dans la ligne complète d’équipement Symach, conçu pour permettre à l’atelier d’effectuer en une seule journée une réparation complète qui prendrait normalement trois jours.

« C’est un atelier Symach, d’un bout à l’autre. Nous étions heureux de ne pas avoir à réaménager un atelier existant. Nous avions un espace vierge et avons été capables de suivre toutes les recommandations et de les implanter directement dans le bâtiment, explique M. Knox. Même notre lave-auto est de marque Symach. C’est une belle grande pièce en plexiglas, au milieu de l’atelier. Nous nettoyons normalement les voitures trois fois dans un cycle de réparation, et il est donc fantastique de tirer avantage de tout ce que Symach a à offrir. »

Selon un communiqué de presse du réseau CARSTAR, les valeurs ajoutées de cet atelier incluent un temps de séchage réduit de la peinture et moins de temps morts, en plus du fait que les techniciens n’ont pas à travailler sous le véhicule ou à tirer des structures.

« Symach ne fait pas que prendre soin de l’équipement, mais fournit et installe également un procédé complet de réparation. Le procédé Symach aide les ateliers à tout gérer, de l’arrivée du véhicule pour l’estimation et son départ de l’atelier. Nous avons très hâte d’intégrer ces procédés sous notre toit et à les voir évoluer, car je ne peux y voir que des gains », souligne M. Knox.

Attrayant à l’extérieur et à l’intérieur

M. Knox dit se sentir fébrile chaque fois qu’il entre dans le nouvel atelier. « On dirait une salle d’opération ; tout est tellement propre, organisé et présentable pour le public. L’intérieur du bâtiment est encore plus attrayant que l’extérieur, qui lui même est formidable ! Chaque détail du bâtiment a été pensé, que ce soit les murs, les luminaires ou les treuils. Tout est si ergonomique, moderne et attrayant, c’est vraiment différent d’un atelier normal », explique-t-il avec enthousiasme.

Avantage majeur d’avoir un atelier propre et moderne, le processus de recrutement aura été facile. M. Knox avait le luxe de pouvoir choisir son personnel parmi plusieurs postulants, plutôt que d’avoir à embaucher les personnes disponibles. Le design ergonomique de l’atelier permet de faire toutes les réparations au niveau du thorax. Une bénédiction pour cet atelier, où les gens ont envie de travailler.

Travailler avec Symach

Au moment de chercher un nouvel emplacement ou de rénover, la plupart des ateliers considèrent l’achat d’une ou deux chambres de peinture, d’une ou plusieurs aires de préparation, d’y ajouter de l’espace pour faire le travail et même d’investir en aires de réparation d’aluminium.

Selon Les Pawlowski, directeur général chez Symach, la vision et les méthodes de travail de la compagnie sont différentes. « Nous cherchons à améliorer la productivité générale de l’atelier et à ’influencer chaque étape de réparation. De l’arrivée du client à la livraison de son véhicule, le but des procédés Symach est de déterminer quels équipements et procédés sont requis pour maximiser le flot, minimiser le temps de travail et réduire le cycle dans son ensemble », explique-t-il.

Il ajoute que pour remplir ce procédé, si l’atelier implante l’équipement complet de Symach, la compagnie peut aider l’atelier à optimiser la productivité par pied carré disponible. « Nous nous occupons de concevoir la disposition de l’atelier et recommandons les équipements en fonction des besoins du client. Nous étudions l’historique des données de l’atelier, sa productivité et ses objectifs, pour faire des suggestions et apporter des modifications aux installations », explique M. Pawlowski. Selon lui, l’utilisation de cet équipement a pour grand avantage d’éliminer les effets d’entonnoir dans les diverses étapes du procédé de réparation.

Des équipements personnalisés

Bien que plusieurs ateliers canadiens se soient attardés à ce que Symach a à leur offrir, il semble y avoir une certaine confusion quant aux investissements à assumer, selon M. Pawlowski. Comme il l’explique, Symach offre non seulement une solution complète, mais travaille également avec chaque client pour atteindre leurs objectifs.

Tout atelier de carrosserie n’aura pas besoin de la suite complète de produits et service dès le départ. « Les ateliers de réparation peuvent rénover par étapes; s’ils ne sont pas prêts à intégrer le système complet, il est possible d’y aller graduellement. S’ils ont un plan de rénovation en 4 ans, nous allons le planifier avec lui, à chaque étape. Ils peuvent sinon décider de tout investir d’un coup », explique-t-il.

L’installation de la ligne complète prend environ trois semaines. Par la suite, Symach procède à la formation des techniciens pour leur permettre de travailler efficacement avec tous les équipements.

La vision de l’atelier

Pour M. Knox, le fait de travailler avec les équipements Symach aura jusqu’à maintenant été formidable. « Le temps nous démontrera la manière dont les avantages du réseau CARSTAR se combineront avec les systèmes Symach. Tout s’est tellement bien déroulé avec CARSTAR pour notre autre atelier, spécialement grâce à la relation du réseau avec les assureurs. Nous manquions vraiment d’espace ; nous n’avons pas de places de stationnement et n’avons plus de places pour quelque rendez-vous que ce soit », ajoute M. Knox.

« Roy a été visionnaire en installant ces systèmes et en introduisant cette technologie éprouvée dans la région atlantique, conclut Dave Meery, directeur de Zone pour l’est du Canada chez CARSTAR. Steve est très engagé dans l’industrie, notamment au sein du comité directeur du CCIF et en tant qu’instructeur I-CAR. Il comprend ce que sera le futur de l’industrie, et la manière d’équiper convenablement son équipe pour prospérer dans cet environnement changeant.  »

Paratagez-le !