Fix Auto Aylmer : Droit devant, jeunes en tête

Fix Auto Aylmer : Droit devant, jeunes en tête
Stéphane Durand est propriétaire de Fix Auto Aylmer depuis 2017. (Photos : Jean-Marie Savard)

Deux éléments sont fondamentaux pour garder le rythme de l’évolution : l’adaptation technique et l’apport des nouvelles générations.

À Aylmer, un atelier correspond exactement aux paramètres qu’on exige de l’industrie.

Il s’agit de Fix Auto Aylmer, appartenant à Stéphane Durand, qui compte dans son équipe ses 3 enfants les plus âgés, soit Dominique, Marie-Pier et Pascal, qui ont 25, 24 et 18 ans.

Après avoir secondé son père durant 30 ans à titre de « chef d’orchestre », il devenait l’an dernier, à 47 ans, le nouveau propriétaire de l’entreprise familiale, dont le modèle est fondé sur l’expertise.

L’équipe de production est composée de Daniel Lamirande, Omer Charette, Marc Croteau, Michaël Chevrier, Danny Laurin-Mayer ; Éric Gaudreau, Jean-Marc Chevrier, adjoint administratif, et Michel Couet, auxquels s’ajoutent Nicolas Chevrier, Pascal Durand, Greg Eaton, Dominic et Cristopher Savard, de même que Patrick McGee.

Un expert du cycle

Déjà équipé pour la réparation de l’aluminium, la gestion du réfrigérant et le diagnostic électronique, Stéphane, qui ne cesse d’investir, acquérait récemment un équipement d’alignement dernier cri.

Cependant, bien qu’il ait grandi auprès d’un père qui a pratiqué le métier tant et plus et qu’il soit toujours fasciné par le miracle quotidien de la livraison d’un véhicule remis à neuf, il est avant tout un expert du cycle.

Le prouve, sa faculté de savoir exactement où en sont sur chaque véhicule les travaux terminés, en cours d’exécution et à venir, sans s’en remettre uniquement à son logiciel raffiné de gestion d’atelier.

Toutefois, comme il est très habile, il est ravi de dépanner à la première occasion ; ce qui lui rappelle le plaisir qu’il avait jadis à marteler ses autos miniatures afin de les réparer et de les repeindre !

Constamment étonné

D’un tempérament aussi quantitatif, qualitatif et productif que rigoureux, Stéphane ne cesse d’ailleurs d’être épaté par ce qu’était le métier en 1987, en comparaison de ce qu’il est devenu.

Ce qui l’a jusqu’à présent le plus étonné, c’est d’ailleurs l’avènement de cette informatique qui a permis de faire passer de trois heures à quelques minutes le temps de préparation d’un devis.

Et il sait parfaitement de quoi il parle, puisque c’est en tant qu’estimateur qu’il avait fait ses premiers pas dans ce métier dont les rudiments lui avaient été enseignés par son père.

Dossiers exceptionnels

Comme son marché primaire d’Aylmer est en constante croissance, on comprend qu’en raison de la tornade son atelier d’une capacité d’une trentaine de véhicules soit présentement plus que débordé.

N’étant situé qu’à quelques kilomètres du secteur Mont-Bleu, qui a été affecté par les récentes tornades*, la demande en réparations majeures et mineures a littéralement explosé.

Des milliers d’heures doivent donc être consacrées à réparer un nombre considérable de véhicules dont la peinture a été en de nombreux cas décapée comme sous la force de projection de gravier et de sable, dit-il.

Situé à proximité de la rivière des Outaouais et de Hull, l’atelier Fix Auto Aylmer a un parc de 26 véhicules de remplacement.

Si le tiers des clients en profitent pour faire exécuter des réparations à leurs frais, comme le remplacement de pare-chocs et autres travaux mineurs, il y a peu de chances que la proportion soit cette fois la même.

L’avenir dans la mire

Quant à l’avenir, qu’il soit ou non question des diagnostics avant et après réparation ou des processus de réinitialisation des systèmes informatisés, il ne s’en inquiète pas.

De fait, Stéphane Durand est prêt depuis trois ans à investir dans de nouvelles installations afin de léguer à ses enfants une entreprise toujours plus vaste et plus prospère.

*Trois heures après l’échange avec Stéphane Durand, la tornade touchait de plein fouet le secteur Mont-Bleu du quartier de Hull.

Paratagez-le !