Un premier atelier offre les trois services

Un premier atelier offre les trois services
Au-delà du Canada, Valérie Véronneau devient la première propriétaire à acquérir les bannières Service Auto Speedy et Novus Vitres. (Photos : Thomas Ethier)

Fix Auto Coaticook devient le premier des 270 ateliers canadiens du réseau à offrir les services de carrosserie et des bannières Service Auto Speedy et Novus Vitres sous une même propriété.

Valérie Véronneau honorait le 1er janvier une résolution qu’elle a prise il y a deux ans, au moment où s’ouvrait une opportunité qu’elle aura été la première à saisir. Lorsqu’il a annoncé l’acquisition des deux nouvelles bannières pour les intégrer au réseau, Steve Leal, président et chef de la direction de Fix Auto World, a tout de suite trouvé la femme de la situation.

Également propriétaire des ateliers Fix Auto Sherbrooke Est et Mi-Vallon – qui doivent adopter le même modèle sous peu –, la propriétaire de seconde génération se lance aujourd’hui le défi majeur de gérer, en plus des trois ateliers du Groupe Véronneau, deux nouveaux champs d’expertise. Un exercice ambitieux entrepris en équipe, et ce, à tous les paliers de décision, familiaux comme entrepreneuriaux.

Aux nombreuses aires de réparation de l’atelier Fix Auto Coaticook sera très bientôt intégré l’atelier de mécanique Service Auto Speedy, anciennement annexé au local sous le nom de Mécanique Jean Véronneau.

Le choc des générations

Fondé il y a 25 ans par Michel Véronneau, l’atelier subit aujourd’hui le traitement choc d’une relève déterminée à grandir. Au terme des rénovations, en s’adressant au nouveau comptoir d’accueil de Fix Auto Coaticook, les clients de la région auront accès à pratiquement tout ce dont ils auront besoin pour leur voiture, de la carrosserie à la mécanique.

L’idée d’élargir ainsi l’offre de services n’est pas nouvelle dans l’esprit de l’entrepreneure. Jusqu’à tout récemment, Fix Auto Coaticook pouvait d’ailleurs envoyer des travaux à l’atelier de mécanique de Jean Véronneau, annexé au bâtiment. Investi dans la formule mise en place par sa nièce, ce dernier est aujourd’hui directeur de la nouvelle section Service Auto Speedy de l’atelier.

« Nous bâtissons ce nouveau modèle sur des bases très solides, rappelle Mme Véronneau. Nos activités exigent énormément de coordination, mais nous formons aujourd’hui un tout bien soudé. Je représente la relève d’une entreprise établie depuis longtemps dans la région, et je suis entourée d’une grande équipe, composée de spécialistes d’expérience qui ont appris à coordonner leurs forces. »

À l’image de l’esprit de famille sur lequel s’est fondée l’entreprise, Mme Véronneau compte aussi sur une équipe de terrain chevronnée, animée par un esprit de collaboration axé sur la confiance et la communication. « Les directeurs de mes trois ateliers sont mes bras droits. Ce sont eux, les experts ; ils connaissent parfaitement le travail d’atelier, s’assurent que tous les procédés sont appliqués et m’informent en retour de tous leurs besoins, souligne-t-elle. Grâce à eux, je peux me concentrer sur ma vraie force, la gestion, et voir à l’évolution de nos services. »

Une équipe multitâche

Dans une industrie où l’embauche et la rétention de la main-d’oeuvre demeurent une préoccupation de premier ordre, la gestionnaire mise en grande partie sur la richesse de ses ressources : « Les techniciens de nos ateliers ont plusieurs talents et ne demandent qu’à les mettre en oeuvre, indique-t-elle. Nous avons procédé à plusieurs embauches, mais nous travaillons également à attribuer des rôles et des tâches à l’interne. »

Autrement dit, les techniciens auront accès à un éventail élargi de travaux à accomplir, en fonction de leurs passions et de leurs compétences. « Les équipes ne travailleront pas en vase clos ; des techniciens comme les monteurs-démonteurs, par exemple, sont souvent passionnés par la mécanique automobile. Ils ont été très heureux d’apprendre que nous allions intégrer cette nouvelle vocation, parce qu’ils seront appelés à y toucher. »

Conséquemment, ces changements majeurs semblent jusqu’à présent avoir un effet très positif sur l’engagement. « J’étais absente au moment où l’enseigne de Service Auto Speedy a été posée… et je l’ai d’abord vue sur les réseaux sociaux ! Ce sont mes employés qui ont mis la photo en ligne. Ils sont très enthousiastes et se sentent réellement engagés dans cette aventure. »

Un modèle inspirant

Selon Yves Roy, directeur général de Fix Auto pour le Québec, plusieurs ateliers du réseau auront envie de sortir de leur zone de confort pour adopter ce nouveau modèle. « Mme Véronneau démontre sa confiance envers l’équipe. Il s’agit pour nous d’un tournant, et il ne fait aucun doute que plusieurs entrepreneurs du réseau vont maintenant se joindre à elle », a-t-il déclaré.

M. Roy ne cache d’ailleurs pas sa fierté de voir cet accomplissement résonner à l’extérieur de la province. « Fix Auto a ses racines au Québec ; que cette première entreprise à offrir les trois services combinés soit québécoise est un beau clin d’oeil à notre histoire. »

Au-delà de son équipe rapprochée, Valérie Véronneau aura compté sur des coéquipiers s’impliquant jusqu’aux plus hautes sphères de son réseau. « J’ai travaillé en étroite collaboration avec la maison mère de Fix Auto, souligne-t-elle. Nous avons été en constante communication : j’ai exprimé mes besoins et on m’a offert l’appui et les ressources appropriées. Le reste nous appartient ; c’est à nous, les propriétaires d’ateliers, de saisir ces opportunités et de bâtir ce nouveau modèle, là où nous nous trouvons. »

Paratagez-le !