Et si « engager » un robot était la solution ?

Et si « engager » un robot était la solution ?
Force est de constater que l’automatisation prend de plus en plus de place en atelier et viendra graduellement pallier la rareté de la main-d’oeuvre.

Des humains assistés de robots pour doubler, voire tripler leur efficacité, y avez-vous déjà songé ? Cette technologie est déjà disponible, donc plus proche que vous le croyez !

Afin de bénéficier d’une productivité prépondérante, d’une livraison rapide et d’un gain en réactivité face aux variations de la demande de détail, le marché secondaire cherche constamment à se perfectionner et à stimuler l’innovation. Il n’hésite donc pas à s’investir dans l’automatisation.

Inspirés par les hauts standards européens, les propriétaires de centres de carrosserie profitent maintenant des nombreux bienfaits qu’offrent ces équipements à la fine pointe de la technologie. Ainsi, la main-d’oeuvre qualifiée peut compter sur de l’assistance digne de confiance, car les robots et l’intelligence artificielle permettent de donner de plus en plus d’instructions précises et des résultats surprenants. Par exemple, les outils permettent un séchage intégral pour mastic en seulement 90 secondes, et les apprêts, peintures et vernis atteignent leur point de séchage en moins de temps qu’il est nécessaire pour nettoyer les équipements.

Une performance indéniable

La puissance des robots ne s’arrête pas là. Leurs performances et leur niveau d’autonomie opèrent également dans la cabine à peinture qui dispose de scanneur tridimensionnel et d’une base de données avec formules intégrées pour le séchage des systèmes de couches à base d’eau/solvant et vernis. Le technicien n’aura plus qu’à sélectionner le type de peinture à appliquer, et le robot se mettra en marche automatiquement. Aussi minime que cela puisse paraître, seulement huit minutes sont nécessaires entre le début de l’application du vernis et l’obtention du séchage complet avant le polissage et le remontage.

Eh oui, nous sommes rendus là ! La troisième décennie s’annonce riche en innovations pour les carrossiers.

Les statistiques étant considérables et non négligeables, l’intérêt pour ces innovations technologiques est grandissant dans le domaine de la carrosserie. C’est pourquoi à titre de distributeurs, nous sommes fiers de nous impliquer dans ce mouvement évolutif. Nous nous engageons dans nos démarches afin d’aider notre clientèle à voir toujours plus loin.

C’est à ce moment que notre équipe vient sur place afin d’accompagner nos clients dans la réorganisation de leurs ateliers et de les conseiller dans la configuration des stations souhaitées. Plusieurs informations techniques doivent être prises en compte, notamment le calcul selon l’espace disponible et les besoins spécifiques de chaque atelier, que ce soit dans le cadre d’une rénovation ou d’une construction neuve.

Objectif optimisation

De la capacité maximale à l’optimisation de l’espace de production, rien n’échappera aux calculs précis des logiciels développés à cet effet. Rien ne peut être laissé au hasard : des murs de séparation entre les postes de travail, un système d’éclairage suspendu qui transmet la même quantité de lumière que trois lampes conventionnelles combinées, ou un autre qui a la particularité de produire une lumière colorée se rapprochant de celle du soleil, un système de patins sur plancher pour déplacer les véhicules d’un poste de travail à un autre… et plus encore !

Je crois que l’apparition de ces récentes technologies vient parfaitement pallier le manque criant de main-d’oeuvre, assurant un avenir prometteur et représentant un potentiel pour la croissance de ses utilisateurs.

Un merci tout spécial à AB Express Mercier pour leur coup de main dans la réalisation de cette chronique.

Paratagez-le !