Uni-Sélect annonce ses chiffres pour le 4e trimestre 2016

Henry Buckley, président et chef de la direction de Uni-Sélect (Photo : Uni-Sélect)

Uni-Sélect (TSX : UNS) a annoncé le 8 février les résultats financiers pour le quatrième trimestre clos le 31 décembre 2016.

Uni-Sélect annonce une croissance de plus de 10 % de ses ventes ainsi qu’une expansion de son réseau pour le 4ième trimestre et pour 2016.

« Nous sommes satisfaits de notre croissance trimestrielle des ventes et des résultats. Au Canada, la croissance organique a repris de la vigueur, propulsée par les Prairies. Les ventes totales de FinishMaster aux États-Unis ont augmenté de 17,7 % ; excluant l’impact du changement de ligne de produits, les ventes organiques auraient été d’environ 4,1 % », a déclaré Henry Buckley, président et chef de la direction de Uni-Sélect dans un communiqué de presse.

« Nous continuons de faire de grands progrès pour le développement de FinishMaster aux États-Unis avec l’expansion de notre couverture géographique de ce marché. Au Canada, nous investissons pour le futur, autant pour nos membres indépendants que pour nos magasins corporatifs, avec la stratégie de marque Bumper to Bumper. De plus, nous développons la nouvelle marque FinishMaster lancée nationalement. En somme, nous demeurons fortement engagés à développer l’entreprise pour le long terme à l’aide d’une croissance équilibrée rentable ainsi que d’une expansion de nos deux réseaux de distribution », a ajouté M. Buckley.

Résultats sectoriels

Le secteur de la Peinture et produits connexes (États-Unis), propulsé par les récentes acquisitions d’entreprises a réalisé des ventes de 180,8 millions de dollars, une hausse de 17,7 % par rapport à 2015. La croissance organique négative de 2,5 % est principalement relative à l’implantation du changement de ligne de produits.

Excluant cet impact, la croissance organique aurait été d’environ 4,1 %. La marge du BAIIA et la marge du BAIIA ajusté de ce secteur se sont établies à 12,0 %, une hausse de 130 points de base par rapport à la marge du BAIIA ajusté de 2015.

Cette amélioration est le résultat direct des conditions d’achats optimisées, partiellement contrebalancées par l’évolution de la composition de revenus, des frais d’acquisition et d’intégration et de la diminution de l’absorption des coûts en raison de la croissance organique négative.

Les ventes du secteur des Produits automobiles (au Canada en 2016) se sont établies à 110,2 millions de dollars comparativement à 105,7 millions de dollars en 2015, une hausse de 4,3 % principalement attribuable aux récentes acquisitions d’entreprises. Les ventes organiques ont augmenté de 1,0 %, résultat de la performance des provinces de l’Ouest et partiellement contrebalancé par une diminution du volume des clients existants en raison des conditions économiques moins favorables dans le reste du Canada.

Le BAIIA et le BAIIA ajusté de ce secteur, au Canada, se sont élevés à 5,5 millions de dollars au cours du quatrième trimestre, comparativement à 13,0 millions de dollars et 7,1 millions de dollars respectivement en 2015. La marge du BAIIA ajusté est passée de 6,7 % en 2015 à 5,0 %, une diminution attribuable à une composition différente de revenus, aux investissements en cours requis pour la mise en place des initiatives des magasins corporatifs, incluant la stratégie de marque Bumper To Bumper, et aux frais d’intégration, nets des synergies, liés aux récentes acquisitions d’entreprises.

Résultats de la période de douze mois

Les ventes consolidées de la période de douze mois se sont établies à 1 197,3 millions de dollars, une diminution de 11,7 %, principalement attribuable à la vente des actifs nets en 2015. Les ventes consolidées ont augmenté de 13,4 % par rapport à 2015, une fois les ventes des actifs nets vendus exclues.

Les ventes réalisées par les récentes acquisitions d’entreprises, représentent 157,9 millions de dollars ou 15 % et ont surpassé l’impact de la dépréciation du dollar canadien lors de sa conversion en dollar américain, pénalisant les ventes de 14,2 millions de dollars ou 1,4 %.

Sur le plan organique, les ventes consolidées ont crû de 0,2 %, une augmentation principalement attribuable à la croissance des clients actuels et au recrutement net de clients dans le secteur de la Peinture et produits connexes (États-Unis). Cette augmentation a été contrebalancée par le changement de ligne de produits et les conditions économiques moins favorables du secteur des Produits automobiles (Canada).

En bref :

  • Ventes de 291 millions de dollars, une hausse de 12,3 % pour le 4ième trimestre et 1 197,3 millions de dollars, une hausse de 13,4 % pour 2016 ;
  • 16 magasins ajoutés au réseau au 4ième trimestre via 4 acquisitions d’entreprises et l’ouverture d’un magasin pour un total de 50 nouveaux magasins en 2016 ;
  • Hausse de la marge du BAIIA ajusté de 100 points de base à 8,7 % pour le 4ième trimestre et 190 points de base en 2016 ;

Dans ce texte, tous les montants sont en milliers de $US, à l’exception des montants par action et pourcentages.

Paratagez-le !