Le Garagiste juin 2017

LE GARAGISTE JUIN 2017
Le Garagiste juin 2017

L’édition de juin du magazine Le Garagiste est maintenant disponible en ligne. Vous pouvez la consulter ici, mais d’abord, quelques mots du rédacteur en chef du magazine, Michel Beaunoyer.

Les bottines et les babines

D ans l’affrontement commercial de moins en moins discret qui oppose les concessionnaires aux ateliers du marché secondaire, le nerf de la guerre est la connaissance.

Des locaux propres et accueillants, des équipements modernes et un service à la hauteur des attentes d’une clientèle de plus en plus pressée et exigeante font certes partie des incontournables en 2017. Mais avant toute chose, ce sont vos compétences que vos clients actuels, anciens et potentiels viennent , venaient ou viendront chercher auprès de vous.

Le droit de réparer que le marché secondaire automobile revendique haut et fort impose aussi un lourd devoir, celui d’être en mesure de le faire. Comme le dit l’adage populaire, il faut que les bottines suivent les babines.

Au fil des conversations avec certains de nos chroniqueurs, avec des mécaniciens et des gens de l’industrie, cette question revient constamment. Un des exemples, c’est le diagnostic, probablement la pierre angulaire du jugement du consommateur.

Après une brève description du problème, il vous remet les clés. Top chrono ! À vous de faire vos preuves. Êtes-vous en mesure de trouver rapidement la source du problème et de le solutionner ? J’espère bien que oui, car là se trouve votre force distinctive. D’autant que les ateliers ne se gênent pas pour souligner le nombre de fois où un concessionnaire leur a discrètement refilé une voiture à problème insoluble.

Investir dans les résultats

L’auteur et conférencier français Philippe Bloch a lancé une phrase qui me plaît au sujet de la formation, car elle résume bien la situation actuelle : « Investir dans la formation, c’est conjuguer au présent, mais aussi au futur le souci des hommes et le souci des résultats. » Je retiens de son propos que la formation est un geste posé envers l’avenir, mais également axé sur les résultats.

Et les résultats escomptés, quels sont-ils ? Bâtir la confiance d’une clientèle qui arrive chez vous avec des voitures de plus en plus sophistiquées. Des clients qui hésiteront s’ils ont le moindre doute quant à vos capacités à bien vous occuper de l’entretien de leur voiture.

Cliquez ici pour lire Le Garagiste juin 2017

LG06

Paratagez-le !