Continental s’attaque aux enjeux de cybersécurité

Continental cybersécurité
Continental travaille en partenariat avec les compagnies Argus et Elektrobit pour offrir des solutions complètes de cybersécurité à ses produits électroniques mobiles pour voitures connectées. (Photo : Continental)

Continental annonçait en juillet qu’elle offrira des solutions complètes de cybersécurité et de mise à jour logicielle sans fil, fournies par les compagnies Argus et Elektrobit.

Le tout sera pré intégré dans ses produits électroniques de véhicules connectés, incluant les unités télématiques, les systèmes d’info divertissement et les passerelles de médias.

« Plus de 60 millions de véhicules connectés seront vendus à travers le monde d’ici 2021, souligne Wolfgang Bernhart, associé principal au cabinet-conseil Roland Berger.  La connectivité automobile permettra d’ajouter de nouvelles fonctions entre les mises à jour des modèles et même durant le cycle de vie d’un véhicule ».

« Ceci signifie que l’industrie automobile devra faire face à de sérieux enjeux de cyber sécurité, pour parvenir à garantir la sécurité des individus dans un scénario de circulation hautement automatisée. Le temps presse ; le partage de véhicules connectés s’accroit rapidement à travers le monde, et après les appareils mobiles, les voitures deviennent ainsi la prochaine grande cible des cyberattaques », ajoute-t-il.

Un enjeu face auquel Continental a décidé d’agir avec ses partenaires, comme l’explique Werner Koestler, chef de la stratégie, Division interne, Continental : « Tout comme les freins sont un impératif à une conduite sécuritaire, les véhicules connectés requièrent une cybersécurité dans les règles de l’art comme élément de base »

« Par conséquent, nous avons décidé d’offrir les solutions complètes de cybersécurité d’Argus et d’Élektrobit pour tous les appareils électroniques de nos véhicules connectés, et comme solution autonome pour nos produits de tiers parti.

Paratagez-le !