Le Garagiste septembre 2018

Le Garagiste septembre 2018
Le Garagiste septembre 2018

L’édition de septembre 2018 du magazine Le Garagiste est maintenant disponible en ligne. Vous pouvez la consulter ici, mais d’abord, quelques mots du rédacteur en chef du magazine, Michel Beaunoyer.

Soyez prêts

Les nouvelles technologies affectent déjà nos ateliers et les affecteront pour longtemps.

Les ateliers du marché secondaire ont le droit de réparer toutes les voitures qui roulent sur notre territoire. Ce droit est acquis. Maintenant, il faut s’assurer que nos techniciens ont entre les mains les outils nécessaires pour faire le travail, de même que les compétences pour le réaliser dans les règles de l’art.

Certains ateliers commencent à offrir à leurs nouveaux techniciens un coffre à outils de départ – voir notre article en p.16 – et à les accompagner avec un programme de formation continue. L’essor des technologies impose également l’achat de nouveaux équipements, comme la machine à parallélisme des roues, dont nous parlons dans cette édition. Avec tous les systèmes d’aide à la conduite, le parallélisme des roues est beaucoup plus qu’une technique pour réduire l’usure prématurée des pneus ; on ne peut plus travailler comme avant, surtout sur les voitures récentes, où tous les systèmes sont liés et parfois dépendants les uns des autres.

Une transformation

C’est cette révolution qui vient transformer le métier. Pour un jeune qui veut faire carrière, l’atelier de mécanique est devenu une plateforme technologique de premier plan. Les constructeurs s’acharnent à lancer régulièrement de nouveaux modèles comportant des accessoires et des systèmes d’une complexité étourdissante. Plus les voitures seront intelligentes, plus nos ateliers devront se montrer à la hauteur du défi. Quand ces détecteurs d’angles morts, ces caméras de recul et autres régulateurs adaptatifs de vitesse feront défaut à l’échéance de la garantie du constructeur, serez-vous en mesure de les diagnostiquer, de les remplacer et de les reprogrammer ?

En terminant, alors que l’on parle de rendre le métier plus attrayant pour la relève, plonger un jeune dans cet univers serait pour lui entrer de plain-pied dans une carrière très valorisante. La période est idéale pour aller chercher des représentants de cette génération née avec l’ordinateur. Oui, il y aura des changements de plaquettes de frein, mais leur faire voir la tablette électronique pour les diagnostics risque de les attirer davantage. De plus, vous en aurez sérieusement besoin.

Cliquez ici pour lire Le Garagiste septembre 2018

Paratagez-le !