L’AIA Canada présente son étude des perspectives de 2018

AIA perspectives 2018
Le document fort attendu dresse un portrait de l’industrie actuelle du marché secondaire, en plus des prévisions et tendances du marché. (Photo : AIA Canada)

Le marché secondaire canadien des véhicules légers atteignait en 2017 en record évalué à 21,6 milliards de dollars. C’est ce que révèle le plus récent rapport de l’AIA Canada, qui dévoile cette semaine les résultats de son étude des perspectives de 2018 (2018 Outlook Study).

Le document fort attendu dresse un portrait de l’industrie actuelle du marché secondaire, en plus des prévisions et tendances du marché.

« Le rapport 2018 Outlook Study est un précieux outil pour les entreprises, petites et grandes, dans l’élaboration stratégique de leurs plans d’affaires pour l’année qui vient », affirme l’Association par voie de communiqué.

L’association souligne d’entrée de jeu quelques points saillants de l’étude : on apprend en outre qu’un nombre record de 18,4 millions de véhicules légers immatriculés ont 6 ans ou plus — la période de garantie du constructeur étant ainsi probablement échue.

Sur le plan de la main d’œuvre, on souligne que l’emploi dans le marché secondaire de l’automobile a augmenté de 1,6 pour cent en 2017 par rapport à l’année précédente, pour des effectifs totalisant environ 398 800 personnes.

Pour le Québec, on souligne dans le sommaire du rapport que la province se retrouve en deuxième position au Canada par rapport au nombre de magasins de pièces et accessoires et de pneus, avec 987 établissements. L’Ontario se retrouve en tête avec 1 365 magasins.

L’étude s’attarde également aux effets perturbateurs de certaines tendances qui ont cours dans l’industrie automobile, comme la monte en popularité du covoiturage et autres systèmes alternatifs de propulsion.

Cliquez ici  pour consulter un sommaire du rapport

Les membres de l’AIA Canada peuvent télécharger leur exemplaire gratuit du rapport à cette adresse.

Paratagez-le !