APEEMQ : un 40e congrès à la fine pointe

APEEMQ : un 40e congrès à la fine pointe
Toute l’équipe de l’Association professionnelle des enseignants en équipements motorisés du Québec (APEEMQ) était présente à la soirée cocktail du 40e Congrès de l’association. (Photos : Thomas Ethier)

L’Association professionnelle des enseignants en équipement motorisé du Québec (APEEMQ) accueillait les 8 et 9 novembre 330 de ses membres pour son 40e congrès.

L’ÉMÉMM a offert ses locaux et sa main-d’œuvre pour la mise sur pied des 41 séances offertes aux participants, totalisant 216 heures de formation au total.

« On suit l’évolution des technologies dans tous les domaines couverts par l’association, résume Bruno Sauriol, Trésorier de l’APEEMQ. Les enseignants du Québec doivent absolument être à jour sur les plus récentes technologies, et ils ont l’occasion au congrès de suivre des formations auxquels ils auraient difficilement accès autrement. »

Les participants en mécanique automobile ont notamment eu droit à une séance de formation sur la Miraï, nouvelle voiture à hydrogène de Toyota, dénichée quelques jours avant le début du congrès par l’enseignant Yves Racette. « On travaille fort pour obtenir toute l’information qui permet de maintenir les formateurs à jour , souligne le formateur. Ils sont ainsi en mesure de partager ces informations à nos étudiants, pour capter leur intérêts et leur faire voir ce à quoi ils feront face en atelier dans un avenir très rapproché.

« Les enseignants viennent ici pour toucher à des nouveautés auxquelles ils n’ont pas accès autrement. C’est, par exemple, leur seule occasion d’être formés sur une Tesla », ajoute le formateur qui a suivi la formation du constructeur aux États-Unis. « On prend, en quelque sorte, de l’avance sur le programme du ministère de l’Éducation !

Une soirée cocktail a permis aux participants de discuter dans une ambiance décontractée, au son d’un jeune quatuor à cordes, avant de prendre part à un repas méchoui préparé par des étudiants de la CSDM. La journée du vendredi aura été ponctuée d’un numéro du célèbre humoriste Bruno Landry.

Voici un aperçu de la soirée cocktail du jeudi 8 novembre, qui se déroulait en compagnie d’exposants partenaires de l’événement :

Les participants ont eu droit à une formation sur la toute nouvelle Toyota Miraï, propulsée à l’hydrogène. Le ministère des Transports du Québec a commandé un parc de 50 de ces voitures.
Les participants ont pu discuter dans les locaux de l’ÉMÉMM lors de la soirée cocktail du jeudi 9 novembre.
Des étudiants en musique de la CSDM ont assuré l’ambiance de l’évènement.
Roger Goudreau et Rachel Leduc, de la division du Québec de l’AIA Canada, étaient sur place pour discuter avec les participants.
Des conseillers en santé et sécurité d’Auto Prévention
Le CSMO-Auto était de la partie.
Consu-Lab était présent pour présenter ses équipements de formation.
Une salle dédiée a permis aux représentants de l’organisation d’expliquer le fonctionnement des imposantes installations.
Le kiosque d’Alldata attendait les visiteurs à l’entrée de l’évènement.
Un représentant de Filco présentait les équipements à hautes technologies européennes du fournisseur.
Les représentants des outils Carlyle de NAPA
Les représentants de Rousseau Métal
Le kiosque Snap on aura attiré plusieurs participants.
Une représentante de la CSNESST était sur place pour sensibiliser les participants du milieu enseignant sur l’importance de la prévention. En effet, les élèves qui utilisent les équipements ne sont pas couverts en cas d’accident, comme le sont les employés de l’établissement.
Le formateur Michel Julien, de TeamXtrem Tech, a offert une formation sur le diagnostic électronique.
L'enseignant Yves Racette a livré une formation sur les technologies électriques.
Serges Gauthier, Directeur de l'École des Métiers de l'Equipement Motorisé de Montréal, en compagnie de l'humoriste Bruno Landry
Sample text
L'humoriste Bruno Landry en compagnie de Bruno Sauriol

Paratagez-le !