Un service européen à deux pas

Un service européen à deux pas
Entièrement éclairé aux DEL, l’Atelier mécanique Lahey est situé à proximité du carrefour de l’entrée ouest de Rivière-du-Loup ; vitrine mobile par excellence, les véhicules prêtés à la clientèle sont de récentes Jetta. (Photos : Ghislain Mailloux)

Keven Dubé et Roberto Dionne, propriétaires de l’Atelier mécanique Lahey

Il y a trois raisons de miser sur la spécialité : la diversité des modèles, celle des technologies, et l’offre de proximité.

La vie étant remplie de surprises, c’est avec l’un de ses anciens employeurs, Roberto Dionne, jadis propriétaire d’un atelier d’entretien, que Keven Dubé a acheté en 2015 – à

parts égales – l’Atelier mécanique Lahey. Comme à ses 20 ans l’administrateur de carrière lui avait laissé de façon fort exceptionnelle la direction de son entreprise, il a accepté avec grand enthousiasme de devenir cette fois son partenaire. À 29 ans, après avoir été préposé en carrosserie, laveur chez un concessionnaire, gérant en véhicules de location et en service de transmission, ainsi que camionneur, il était fin prêt à relever ce défi.

La configuration de l’accueil est en soi une exceptionnelle signature de professionnalisme.

Métamorphose extrême

Ouvert depuis 2002 et revampé en 2015, l’Atelier de mécanique Lahey représente pour lui la réalisation d’un rêve ; celui de donner à une entreprise un statut et une image correspondant à leurs valeurs.

Celles-ci ayant forcément un coût, la transformation de l’atelier nouvellement acquis a conduit les deux partenaires ayant la même vision à doubler la mise de 100 000 $, d’abord réservée à cette fin.

Inspirée des plus chics commerces, la métamorphose est telle que l’atelier tranche radicalement par rapport à la perception qu’ont généralement les automobilistes de ce genre d’entreprise.

400 km de moins

À ce niveau, l’offre de service ne peut désormais se faire qu’en combinant l’expertise et la technologie de pointe à un environnement qui en reflète le calibre, estime Keven.

Chez Lahey, les clients obtiennent donc exactement la qualité de service à laquelle ils sont en droit de s’attendre, avec l’utilisation des produits Bosch et des diagnostics effectués au moyen d’analyseurs haut de gamme.

Comme l’entreprise qu’ils ont acquise avait déjà une fidèle clientèle, les propriétaires de marques européennes ont tout de suite été ravis de pouvoir compter sur un atelier de ce type.

Les concessionnaires de ces véhicules étant situés à Lévis ou à Québec, ils sont donc nombreux à ne plus se taper un trajet de 400 km aller-retour pour quelque entretien, pièce ou accessoire courants.

La configuration de l’accueil est en soi une exceptionnelle signature de professionnalisme.

Outre Jean-Nil Gagnon et Richard Lahey, l’équipe de techniciens est composée de Jonathan Michaud et Dany Soucy.

Le fin du fin

Derrière l’image, c’est aussi d’un professionnalisme de pointe dont les clients bénéficient. Tout se fait selon les procédures recommandées, y compris le contrôle de la qualité.

Aussi mordus qu’ils soient de l’image et d’un accueil tout 21e siècle, les partenaires de l’atelier Lahey n’accordent pas moins d’importance à l’attention que leur équipe doit porter sur les véhicules.

En témoigne le fait qu’on les préserve des marques de doigts comme de toute saleté en utilisant systématiquement des gants, des couvre-sièges et des couvre-moquettes.

Cette attention va même jusqu’à s’assurer que les techniciens portent aux frais de l’atelier des uniformes loués et entretenus par un buandier de Rivière-du-Loup, et qu’ils changent tous les jours.

Le côté salon est on ne peut plus représentatif des grands horizons maritimes de Rivière-du-Loup.

Les « cartes » mobiles

Ce ne sont par ailleurs que des véhicules récents et impeccables que l’on prête, finement lettrés, et qui tiennent lieu de « cartes de visite » lors de divers évènements.

Résultat : 80 % des véhicules entretenus par l’atelier de Keven Dubé et Roberto Dionne sont des modèles Audi, BMW, Mercedes-Benz, MINI Cooper, Volkswagen et Volvo.

Et on peut ajouter les célèbres Westfalia, de même que les véhicules hybrides et électriques ; de quoi plaire à tout connaisseur de l’Est-du-Québec.

Paratagez-le !