Diagnostiquer et remplacer un roulement

Diagnostiquer et remplacer un roulement
La première étape consiste à retirer la roue et le disque de frein pour voir la condition du roulement.

On s’attaque maintenant à ces roulements de roue récalcitrants.

Après avoir parlé, dans la dernière chronique, des boîtes blanches et du piège que représentent les pièces peu dispendieuses mais de piètre qualité, pourquoi ne pas passer aux techniques de diagnostic et d’installation appropriées.

Si vous avez déjà éliminé l’usure irrégulière des pneus et d’autres facteurs comme source de bruit, commencez par inspecter les roulements de roue. Après avoir enlevé la roue et le disque de frein, faites tourner le roulement à la main. Les roulements ne se desserrent normalement pas lors d’une utilisation normale.

Si l’assemblage du roulement de moyeu semble desserré, le roulement peut être endommagé, l’écrou d’essieu peut s’être décroché ou n’a pas été correctement serré selon les spécifications. Tout bruit, rugosité ou relâchement provenant du roulement indique que celui-ci est endommagé et doit être remplacé.

Vérifier le jeu interne

Un indicateur à cadran avec une base magnétique doit être utilisé pour vérifier le jeu interne du roulement. Pour obtenir des lectures précises à partir de l’indicateur à cadran, nettoyez soigneusement et lissez les surfaces sur lesquelles la base de l’indicateur à cadran et la pointe seront placées. Utilisez une lime fine, une brosse métallique, une toile émeri ou une pierre à roder pour éliminer les débris, les entailles ou les bavures.

Placez la base de l’indicateur à cadran sur le knuckle. Positionnez la pointe de l’indicateur perpendiculairement sur la surface plane du moyeu de roue, aussi près que possible du centre du roulement. Prévoyez un déplacement suffisant de la pointe de l’indicateur du cadran pour épouser les variations du voilage.

Faites une marque au crayon feutre à 3 heures et à 9 heures, et faites tourner à 90° d’un côté comme de l’autre, au moins cinq fois. Assurez-vous que votre indicateur est à zéro avant de tourner le moyeu. Observez le mouvement total de l’indicateur à cadran. S’il dépasse 0,004 pouce, remplacez le roulement de moyeu.

Suivre la bonne procédure

Utilisez les outils appropriés pour retirer le roulement de moyeu de la fusée de direction. Selon le véhicule, il peut être nécessaire de retirer le cardan du véhicule, puis de retirer le roulement du moyeu à l’aide d’une presse d’atelier.

La surface de montage des roulements à billes dans la fusée de direction peut être très fortement rouillée. Outre le fait qu’il est très difficile de retirer l’ancien roulement à billes, cela peut entraver l’installation et endommager le nouveau roulement du moyeu. Installer un nouveau roulement à billes de roue dans un moyeu mal nettoyé et en serrant les boulons de fixation peut déformer la partie extérieure du roulement, altérant le jeu interne et raccourcissant la durée de vie des billes. Prenez le temps de tout nettoyer, au point où vous pourrez installer complètement le roulement en utilisant uniquement la pression manuelle. Une petite quantité de lubrifiant appliquée aux surfaces de contact aidera.

En douceur

Ne forcez jamais pour entrer le roulement de roue en le frappant avec un marteau. Nettoyez les cannelures de l’essieu d’entraînement pour pouvoir installer le palier avec la pression de la main. Une petite quantité de lubrifiant sur les cannelures aidera également ici. Ne cédez pas à la tentation d’utiliser le pistolet à air « impact » sur les boulons de fixation du roulement de roue. Cela risquerait de déformer la fusée d’essieu, le roulement de roue ou les deux. Le filetage de l’essieu moteur pourrait également être endommagé, et vous pourriez finir par trop serrer l’écrou d’essieu, endommager le roulement du moyeu et réduire sa durée de vie.

Utiliser des outils à main et une clé dynamométrique pourrait prolonger le travail de quelques minutes, mais c’est bénéfique. Utilisez toujours un couple de serrage selon les spécifications du fabricant. Vos clients vous remercieront.

Vous avez une histoire à raconter et souhaitez la partager avec vos collègues ? Je me ferai un plaisir de la présenter ici et d’expliquer une partie du diagnostic à la relève. Plusieurs informations techniques ont été tirées de mes notes de formation, de chroniques, de mon expérience professionnelle et de la collaboration d’autres professionnels. Les problématiques décrites sont 100 % réelles.

Paratagez-le !