Une mesure de grande sécurité

Une mesure de grande sécurité
Photo 1 (Photo : eeuroparts.com)

Dans cette chronique, je vous propose d’aborder la question du capteur d’angle du volant, bien connu sous l’abréviation SAS.

Les véhicules d’aujourd’hui sont de plus en plus complexes, et par conséquent plus délicats à réparer. Ils nécessitent les outils les plus sophistiqués pour diagnostiquer une multitude de problèmes ou tout simplement pour faire un recalibrage des composants électroniques.

Parlons maintenant du capteur d’angle du volant (SAS). Cette petite pièce (photo 1) est probablement l’une des plus importantes dans le système de direction. Elle demande une attention particulière pour éviter des problèmes reliés à la maniabilité, au contrôle et à la stabilité de la voiture. Mais en quoi est-elle aussi importante ?

Photo 2 (Photo : YouTube)

Pour garder le contrôle

De nombreux véhicules sont aujourd’hui équipés d’un système de contrôle de la stabilité. Fondamentalement, il est conçu pour vous aider à garder le contrôle de votre voiture lorsque l’instabilité est détectée. Par exemple, il entrerait en jeu si vous étiez dans un dérapage incontrôlé ou approchiez d’une situation de capotage. Le capteur d’angle de braquage fait partie du système de contrôle de stabilité.

Avec les systèmes modernes d’aide à la conduite, une variation de quelques degrés peut s’avérer catastrophique. La voiture va se battre avec le conducteur pour tenter de se mettre en ligne droite alors que le conducteur est au centre des lignes. Avec les systèmes plus avancés d’évitement de collision, le véhicule pourrait agir de son propre chef et tenter d’éviter une voiture roulant en sens inverse qui n’existe pas vraiment.

On sait qu’il y a deux approches technologiques : analogique et numérique. Les systèmes analogiques sont de plus en plus rares, car ils sont moins fiables que les systèmes numériques et subissent plus d’usure. Dans un système analogique, le capteur mesure les changements de tension créés par le volant et envoie cette information à l’ordinateur de la voiture. Dans un système numérique, une lumière DEL mesure l’angle du volant et transmet cette information à l’ordinateur.

Ce dernier prend les informations du capteur d’angle de braquage et les compare à la position des deux roues avant. Si l’angle du volant est incorrect par rapport aux roues – le volant est tourné à gauche, mais les roues sont droites ou tournées à droite –, il prend des mesures correctives. Par exemple, le système de contrôle de stabilité pourrait activer un frein arrière pour aider à ramener la voiture dans l’alignement correct. Le capteur d’angle de braquage de votre voiture est continuellement activé.

Photo 3 (Photo : repairerdrivennews.com)

Les symptômes

Les symptômes suivants peuvent indiquer que le capteur d’angle de braquage a échoué ou est sur le point de tomber en panne :

Le voyant de contrôle de stabilité est allumé dans le tableau de bord – ou une lumière similaire, selon la marque et le modèle en question (photo 3).

Vous avez récemment effectué un alignement sur le véhicule de votre client et le voyant est allumé dans le tableau de bord (photo 2).

Il existe trois types de procédures de réinitialisation : les systèmes qui s’autocalibrent, les véhicules nécessitant l’utilisation de câbles ou de boutons spécifiques et les systèmes nécessitant un réétalonnage à l’aide d’un outil de diagnostic ou scanneur.

Bon diagnostic à tous !

Paratagez-le !