Garage Alain Lefebvre, Sainte-Catherine : « Cet atelier sera à moi ! »

Garage Alain Lefebvre, Sainte-Catherine : « Cet atelier sera à moi ! »
D’excellent calibre, le Garage Alain Lefebvre fait également autorité en matière de diagnostic électronique, de reprogrammation et de mise à jour. (Photo : Guy O'Bomsawin)

Bien que la génétique reproduise les caractéristiques personnelles de façon identique, il est rare que celles-ci soient si étonnamment semblables.

Propriétaire depuis 2010 de l’atelier Monsieur Muffler Ste-Catherine, Alain Lefebvre vit le double rêve d’être garagiste et père d’un fils à son image.

Durant sa jeunesse, rien ne laissait croire qu’il en serait là un jour, sinon une remarque lancée à la volée, sans réfléchir, à une amie de cinquième secondaire.

Une vision éclair

« Un jour, cet atelier sera à moi ! » a-t-il lancé à brûle-pourpoint en passant en 1979 devant Chagnon Auto Electric, sur rue Bannantyne, à Verdun.

Pure vision, puisqu’il a bien acquis ce commerce en 1992 qu’il a géré durant 18 ans avant de s’installer à Sainte-Catherine, sur la très achalandée 132.

Mais que de chemin parcouru en 40 ans, depuis le jour où il a terminé son DEP à l’ÉMÉMM après avoir été inspiré en quatrième secondaire par les cours d’initiation à la soudure et à la mécanique.

La tête dans les manuels

Si l’école a été un tremplin, il doit essentiellement son expertise à sa maîtrise de la loi d’Ohm et aux formations de GM sur les premiers systèmes électroniques, dont ceux de l’injection.

Après 10 ans chez un concessionnaire où les tableaux de bord électroniques des Riviera lui étaient devenus familiers, Alain a décidé de diversifier son expérience en travaillant à un atelier indépendant.

Ayant plus que jamais la volonté de posséder son propre garage, il y a mis toute la gomme en se plongeant la tête dans les manuels d’atelier midi et soir, et au moindre moment libre.

Un virage béni

Faire de cette façon le pont entre ces deux mondes a été une excellente école pour découvrir sans mauvaises surprises les caractéristiques des diverses marques et des nouveaux modèles.

Il avait constaté dès cette « conversion » que les défis y sont constants et que la débrouillardise est une qualité tout aussi indispensable que la connaissance des systèmes.

Aujourd’hui, il s’en enorgueillit tout autant que de s’être passionné pour l’électricité et l’électronique, qui lui ont permis de tout connaître des premiers systèmes informatisés.

À l’heure de 2019

L’avant-gardisme d’Alain a toujours été reconnu, comme en témoignent ces premiers clients montréalais qui continuent de lui confier leurs véhicules malgré les contraintes de la circulation.

Mieux encore, leur confiance croît au rythme de la multiplication des modules et des programmations informatiques, comme des solutions grâce auxquelles il règle leurs problèmes.

En ce domaine, il voit au premier chef à ce que les reprogrammations et les mises à jour obligatoires soient faites, et que soient effectuées, si désiré, celles qui optimisent les systèmes.

Une copie conforme

Sous cet aspect, il n’est jamais pris au dépourvu, comptant en permanence sur les services ultraspécialisés d’Identifix, d’ALLDATA et de Team Xtreme Tech.

En plus de ce soutien incontournable qui s’ajoute à celui de l’Académie Vast-Auto, Alain a l’avantage d’être secondé depuis 10 ans par son fils, un technicien de même calibre que lui.

À son exemple, Francis est compagnon première classe depuis ses 25 ans, en plus d’être déjà maître ASE et un fin promoteur de l’ergonomie et des normes de santé et de sécurité.

Sandra Barbeau, Alain Lefebvre, propriétaire, son fils Francis, Sébastien Michaud en arrière-plan, et Jérémy Lapointe forment l’équipe permanente du Garage Alain Lefebvre. (Photo : Bianca Diorio)

Une enviable complicité

Père et fils font plus que la paire, un « pouce levé » ou « un clin d’oeil » étant entre eux souvent plus explicite que la communication verbale, affirme Alain.

Ils se partagent si bien l’information et l’expertise que celui-ci n’a plus à assister systématiquement aux sessions de formation… Francis ayant dépassé le maître, dit-il avec fierté.

On comprend que c’est d’ailleurs en concertation qu’ils font les choix quant au perfectionnement et à la mise à jour d’un équipement ou d’un outillage facilitant l’exécution des tâches.

Si 30 ans les séparent sur le plan de l’âge, ils ont maintenant une expertise avantageusement comparable.

Le Garagiste de décembre 2018 comprend un article sur l’ergonomie vue par Francis Lefebvre.

Paratagez-le !