Sommet Solutions RH : les panélistes devant les caméras

Sommet RH panélistes
Cette première rencontre entre les quatre expert reconnus dans leur milieu aura donné lieu à des échanges et relances fertiles. Le tout, alimentés par les défis qui unissent les différentes entreprises et secteurs de l’industrie. (Photo : Thomas Ethier)

Les participants au panel de discussion du Sommet Solutions RH 2019 étaient rassemblés dans le studio d’Autosphere ce printemps, pour une discussion de fond sur la gestion et la direction de leur équipe de travail.

Il s’agissait d’une première rencontre entre les quatre experts, axée sur les défis de main d’oeuvre qui unissent actuellement les différentes entreprises et secteurs de l’industrie.

Voici un aperçût de cette toute première rencontre entre les panélistes, animée par Michel Beaunoyer, rédacteur en chef des publications de Rousseau Communication :

Chacun sera invité le 29 mai à partager les enjeux d’embauche, de rétention et d’engagement de la main-d’œuvre auxquels elles et ils font face, et les solutions appliquées sur le terrain. Des outils dont les spectateurs seront invités à s’inspirer.

Les panélistes

Robert Cadrin, vice-président directeur général chez Kenworth Québec

« Le bonheur doit primer en entreprise car au final, il se reflète dans le service offert à la clientèle », explique par exemple Robert Cadrin. Le gestionnaire qui fait face à un large bassin de main-d’œuvre s’entretiendra notamment sur l’importance de planifier son plan d’intégration des nouveaux employés.

Valérie Véronneau, présidente des Ateliers du Groupe Véronneau

Valérie Véronneau profite d’un taux de rétention reconnu, grâce à la mise en place de diverses mesures favorables, comme l’établissement de deux quarts de travail. Un exercice qui favorise l’entreprise, tout comme les employés.  « Nous offrons un service après-vente aux clients, et plutôt que d’allonger les journées, nous offrons une flexibilité d’horaire pour les techniciens , explique-t-elle. Nous avons un grand achalandage toute l’année, et je pense aussi à la vie familiale de mes employés.»

Louis Carignan, propriétaire des ateliers Pneus Carigan

Louis Carignan parle pour sa part de mesures permettant d’alimenter l’engagement des employés. « Nous avons un système grâce auquel les heures facturées par technicien sont retracées, pour en faire l’historique, explique-t-il. Les employés sont récompensés avec des bonis définis par tranche d’heures facturées. C’est très motivant pour eux, et les résultat sont là: tout le monde reste occupé durant les périodes mortes. »

Valérie Arsenault, responsable des ressources humaines pour Groupe Park Avenue

Valérie Arsenault reconnaît pour sa part l’importance du sentiment d’appartenance en l’entreprise. « L’expérience employée est un peu l’extension de la vie personnelle. On fait en sorte qu’ils et elles soient heureux de venir travailler; nous mettons aussi en place différentes activités mises sur pied par l’équipe, en fonction des intérêts.

Cliquez ci pour obtenir toutes les informations et pour vous inscrire au Sommet Solution RH, qui aura le 29 mai à l’hôtel Mortagne de Boucherville.

Paratagez-le !