L’industrie se mobilise pour un premier grand nettoyage  

Grand Nettoyage  
Avec ses quelque 600 tonnes de déchets, accumulés depuis des années, ce boisé de 3 km carrés était, jusqu’à samedi dernier, l’un des plus grands dépotoirs illégaux du Québec. (Photos : CSMO-Auto)

Près de 50 bénévoles se sont joints au CSMO-Auto et à ses partenaires le 15 juin pour une première opération de grand nettoyage, dans le boisé du 425, rang Salvail Sud à La Présentation, en Montérégie.

Avec ses quelque 600 tonnes de déchets, accumulés depuis des années, ce boisé de 3 km carrés était l’un des plus grands dépotoirs illégaux du Québec. Du moins, jusqu’à l’intervention des équipes qui ont réussi à nettoyer presque l’entièreté des lieux, en sortant près de 500 tonnes de déchets.

Aux nombreux bénévoles se sont également impliqués un grand nombre de partenaires financiers constitués des bannières et organisations de l’industrie. « Notre objectif était d’abord de vider les lieux d’environ 500 tonnes de déchets, mais aussi de mobiliser l’ensemble de nos partenaires dans l’opération, et on peut dire que c’est mission accomplie ! », affirme Johanne Dubé, coordonnatrice aux communications, CSMO-Auto.

« Un évènement comme celui-ci ne se fait pas sans bénévole, et malgré le fort l’emploi du temps chargé typique au mois de juin l’industrie était réellement au rendez-vous, et très engagés tout au long de la journée, ajoute-t-elle. Tous y ont pris ça très à cœur ! »

Aux pelles mécaniques mobilisées pour la cause se sont jointes les équipes de chaînes humaines, affairées à évacuer les métaux, plastiques et autres matières laissées à l’abandon sur le site naturel. L’organisme PurNat, promotrice des opérations de grand nettoyage dans la province, a pour sa part préparé les lieux au courant de la semaine.

Le maire de la ville était également sur place, accompagné d’élus municipaux. « Il y a longtemps que la ville souhaitait ce genre d’opération, souligne Mme Dubé. La quantité de déchets à sortir était impressionnante, et nous avons pu constater concrètement la progression des travaux tout au long de la journée.

Le Québec compte environ 5000 dépotoirs illégaux sur son territoire, soit l’équivalent de la superficie d’un pays comme la Belgique.

Paratagez-le !