Étude sur la main-d’œuvre immigrante : les résultats

Étude sur la main-d’œuvre immigrante : les résultats
Comme le souligne le CSMO-Auto, la main-d'oeuvre immigrante représente 9 % des travailleurs de l'industrie des services automobiles. (Photo : CSMO-Auto)

Le CSMO-Auto dévoilait en juillet les résultats de son étude sur les besoins et les obstacles de la main-d’œuvre immigrante et des employeurs de l’industrie des services automobiles.

Cliquez ici pour consulter les grandes lignes et pour télécharger l’étude.

Financée par des partenaires du marché du travail (CPMT) cette étude a pour but de permettre au CSMO-Auto d’émettre des recommandations concernant le recrutement, l’accueil, l’intégration et la rétention de la main-d’œuvre immigrante, qui représente 9 % des travailleurs de l’industrie.

Le CSMO-Auto fait aussi état de trois grands constats, le premier étant le besoin de créer des ponts entre les employeurs et les personnes immigrantes.

On relève également un besoin de sensibilisation à la diversité culturelle en milieu de travail, auprès du personnel et des employeurs. Les processus d’accueil et d’intégration devraient aussi être davantage formalisés en entreprise.

On constate également un manque de ressources chez les employeurs, ainsi qu’une méconnaissance des programmes et ressources disponibles. En effet, 92 % des employeurs ne connaissent pas les différents programmes d’aide pour l’embauche de personnes immigrantes. Ceci représenterait une entrave à l’embauche et au maintien en emploi.

Le CSMO-Auto a notamment invité en 2018 les travailleurs immigrants et les employeurs et employeuses à participer à l’étude via un sondage.

Paratagez-le !