Oui, vous pouvez offrir l’entretien !

Oui, vous pouvez offrir l’entretien !
Il faut se familiariser dès maintenant avec les technologies des voitures hybrides. (Photo : Max trac)

Lorsqu’un véhicule hybride ou électrique s’est présenté pour la première fois à votre atelier, avez-vous pensé le confier à d’autres ou avez-vous choisi de vous adapter à cette nouvelle technologie ?

L’hésitation de certains ateliers à entretenir ces nouveaux véhicules repose sur plusieurs facteurs. La première interrogation concerne surtout la sécurité ou la crainte d’électrocution. La deuxième est la méconnaissance du système électrique à haute tension de ces véhicules, puisque vous n’avez pas eu l’occasion d’explorer ce type de système. Cette crainte peut être surmontée par une formation permettant d’obtenir les réponses aux questions de sécurité.

Une autre raison pour laquelle les techniciens moins aguerris ne semblent pas pressés de se lancer dans l’aventure repose sur la compréhension de ce qu’est l’électricité.

Savoir s’adapter

Personnellement, au début de cette aventure, je me suis adapté de façon harmonieuse avec ces systèmes en considérant que la plupart des véhicules hybrides ont des pièces conventionnelles et que la plupart des réparations peuvent être effectuées normalement.

Il en fut de même à mes débuts comme mécanicien dans les années 1980 avec le système MAX TRAC de GM, qui révolutionnait électroniquement le domaine de l’automobile. Plusieurs ont décidé de desserrer la vis et de laisser les jeunes apprentis se démerder. J’ai probablement indirectement aidé l’entreprise à se démarquer des autres, puisque ces véhicules étaient retournés régulièrement vers le concessionnaire, faute de connaissance du système.

Bien que certains souhaitent éviter d’effectuer des travaux sur le système à haute tension tant et aussi longtemps qu’ils n’ont pas reçu une formation adéquate, d’autres systèmes tels que la suspension, les pneus, les freins, l’éclairage et la carrosserie demeurent quand même accessibles. Il est préférable de penser tout simplement que ces véhicules sont propulsés par des moteurs à combustion interne conventionnels et qu’ils consomment de l’essence comme les autres. En outre, ils sont équipés d’un moteur électrique pour faciliter la propulsion.

Précautions de sécurité

Avant de réparer un véhicule hybride ou électrique, vous devez prendre certaines précautions.

Une formation sur la désactivation sécuritaire du véhicule est inévitable pour les techniciens. Je suggère fortement de suivre cette formation permettant de désactiver sans danger les véhicules hybrides électriques accidentés, offerte depuis quelques années par les CPA de votre région.

Et après ?

Le flux de véhicules hybrides sur le marché ira en s’accentuant, et d’autres joueurs entrent dans la partie.

Le point est le suivant : les hybrides seront de plus en plus nombreux et ils auront besoin de service. Si vous voulez être compétitifs dans les années à venir, vous devez vous adapter au changement. Commencez dès maintenant à vous familiariser avec les nouvelles technologies hybrides et électriques en apprenant ce que vous pouvez faire sur les véhicules hybrides électriques actuels.

Paratagez-le !