Rencontres annuelles CAA-Québec : les garages recommandés dans la courbe technologique

Rencontres annuelles CAA-Québec : les garages recommandés dans la courbe technologique
Jacques Maheux, directeur du réseau des garages recommandés du CAA-Québec, s’est assuré du bon déroulement des deux activités. (Photos : Jean Rodier)

Les rencontres annuelles des ateliers recommandés CAA-Québec, qui se sont déroulées le 18 septembre, à Baie de Beauport et à Boucherville, le 25 septembre, a attiré près de 200 gestionnaires d’ateliers.

Signe des temps, plusieurs des conférences présentées durant ces journées d’information portaient sur les nouvelles technologies, notamment l’avènement des voitures électriques et hybrides. Par exemple le physicien Pierre Langlois a tracé un portrait global de la voiture électrique ici et ailleurs dans le monde. Il aussi expliqué comment l’accélération des technologies, surtout en matière d’informatique, va complètement dessiner le parc automobile au cours des prochaines années.

Denis Pageau, de CAA-Québec, a poursuivi sur cette lancée en approchant cette nouvelle réalité des ateliers, en leur expliquant que bien préparés, les ateliers ne manqueront pas de travail. « Les systèmes avancés d’assistance au conducteur, par exemple, vont demander une vérification à un autre niveau des véhicules qui leur sont confiés. Cela fait maintenant partie de leur travail, vérifier et ajuster les systèmes et mettre à jour les logiciels. C’est du travail de pointe qui ouvre de nouvelles possibilités pour nos garagistes. »

Puisque l’ajustement à cette réalité technologique demande une mise à jour des connaissances, Suzanne Proulx, directrice générale du CPA Montréal, et le formateur Yves Racette, ont donné des détails sur le pôle d’expertise en véhicule électrique. Cette formation d’appoint, d’une durée de 105 heures, permet d’aller chercher des bases solides sur la compréhension des systèmes de ces nouveaux véhicules.

Les pneus spécifiques

Un autre secteur qui se complexifie est certainement celui des pneus. Pour démystifier la situation, Yves Day de Pirelli a été invité pour faire le point. Les pneus garnis de mousse pour en réduire le bruit sur les voitures électriques ou encore les pneus « run flat » font de plus en plus partie de la réalité des centres de pneus. L’expert recommande de proposer aux consommateurs de remplacer leurs pneus d’origine avec des pneus ayant exactement les mêmes spécifications. Avec les systèmes ADAS et l’absence d’un pneu de secours, c’est de plus en plus une question de sécurité de proposer le pneu adapté en dimensions et en caractéristiques.

Les deux rencontres étaient aussi l’occasion d’informer les gestionnaires de garage sur les différents programmes offerts par CAA-Québec pour attirer plus de clients dans leurs baies de service. Annie Gauthier, du CAA-Québec, a aussi détaillé les campagnes de marketing qui visent les mêmes objectifs. Une présentation de la firme Kabane a aussi donné des outils aux gestionnaires pour accroitre leurs ventes par une meilleure utilisation de Google et Facebook.

Les deux journées se sont conclues sur la remise de plaques de reconnaissance.

Voici, en photos, les faits saillants de ces deux rencontres ainsi que les ateliers méritants de cette année.


Paratagez-le !