Pneumag mai 2017

Pneumag mai 2017
Pneumag mai 2017

L’édition de mai du magazine Pneumag est maintenant disponible en ligne. Vous pouvez la consulter ici, mais d’abord, quelques mots du rédacteur en chef du magazine Pneumag, Michel Beaunoyer.

L’homme et la machine

Soulever des poids au gym est une chose. En atelier, c’en est une autre.

Si les humains aimaient tant s’acharner à soulever et à transporter de lourdes charges, nos ancêtres lointains n’auraient jamais inventé la roue. Derrière cette boutade, il y a une réalité très moderne.

Notre tendance à la sédentarité nous pousse maintenant à nous reprendre en main. Plus d’activité physique, une meilleure alimentation, du moins, il y a une volonté plus ou moins ferme de s’y mettre.

Toutefois, à l’inverse, il semble que certains d’entre nous éprouvent des rechutes en faisant travailler leurs muscles dans des conditions qui sont loin d’être optimales.

Je ne pense pas que les travailleurs des centres de pneus aiment nécessairement jouer aux gros bras pour épater la galerie. Mais plusieurs gestes qu’ils posent de façon répétitive et très intense en période de fort achalandage ont ou auront un impact sur leur santé. Ces pratiques sont propices à développer toute une variété de problèmes physiques. En fait, ce constat faisait partie des sujets abordés lors du dernier colloque d’Auto Prévention auquel j’ai assisté.

Ce qui m’a renversé lors de ces présentations de spécialistes, ce n’est pas seulement la fréquence de ces problèmes de santé, mais surtout qu’il est très rare que les employés s’en plaignent ouvertement. Pour des raisons liées directement à notre nature humaine, ils souffrent sans en parler, espérant que le mal s’estompera avec le temps, comme par magie.

Appel aux gestionnaires

Devant cet état de fait, je ne peux qu’interpeller les gestionnaires d’ateliers pour les inciter à plus de vigilance à cet égard. Sans rendre l’opération plus compliquée qu’il ne le faut, veillez sur la santé de vos gens. Pourquoi ne pas faire le tour des postes de travail afin de jeter un coup d’oeil sur les façons de faire de vos employés ? Ouvrez la porte à la discussion avec eux, demandez-leur s’il y a des irritants dans leur travail qui pourraient être éliminés, ou des pratiques à corriger. Un équipement facilitateur pourrait possiblement faire partie de votre prochaine vague d’investissements.

La bonne main-d’oeuvre est difficile à trouver, à former et à conserver. Il est judicieux de penser investir un peu de ressources sur la santé de ce capital.

N’oubliez pas que nos ancêtres ont inventé la roue et bien d’autres machines pour nous simplifier la vie. Rendez-leur hommage en vous en servant !

Cliquez ici pour lire Pneumag mai 2017

PM05

Paratagez-le !