Pneumag mars-avril 2018

Pneumag mars-avril 2018
Pneumag mars-avril 2018

L’édition de mars-avril du magazine Pneumag est maintenant disponible en ligne. Vous pouvez la consulter ici, mais d’abord, quelques mots du rédacteur en chef du magazine Pneumag, Michel Beaunoyer.

Pression sur le pneu

Personne n’est contre la vertu, mais quel sera l’avantage réel de devancer la date de pose des pneus d’hiver ?

L’équation est simple. En devançant la date limite d’installation des pneus d’hiver du 15 au 1er décembre, notre gouvernement souhaite réduire le nombre d’accidents liés à l’utilisation de pneus mal adaptés aux conditions climatiques.

On pourrait se lancer dans un interminable discours d’experts en météorologie et de statisticiens, mais il n’en demeure pas moins que cette modification proposée au code de la sécurité routière a semé l’émoi dans la communauté du pneu.

Au Québec, nous comptons d’immenses variations de climat d’une région à l’autre. Alors que pour certains, l’automne se prolonge jusqu’en décembre, d’autres sont sous la neige en novembre ; voyez notre couverture de l’actualité en page 8.

Chose certaine, les centres de pneus connaissent non seulement ces réalités parfois changeantes, mais aussi les habitudes de conduite de leurs clients. Dans plusieurs régions, la presque totalité des pneus d’hiver était installée bien avant la date butoir.

Deux semaines retranchées

Là où le bât blesse, c’est de retirer deux semaines à la période déjà fort occupée de changement de pneus. Avec la pénurie de main-d’oeuvre éprouvée dans le domaine, le fait de retrancher deux semaines à la date limite va appliquer beaucoup de pression sur les centres de pneus.

Ce que craignent certains, c’est que le travail soit fait dans des conditions loin d’être optimales pour le personnel et le client, ou effectué par des amateurs. D’autres envisagent déjà de prolonger les heures d’ouverture pour absorber le surplus, ce qui entraînera des coûts supplémentaires pour les ateliers et les centres de pneus.

L’Association des Spécialistes de Pneu et Mécanique du Québec (ASPMQ) a d’ailleurs déposé un mémoire s’opposant à la modification de la date limite, évoquant entre autres le risque que peut représenter, autant pour les travailleurs que pour les automobilistes, la réduction de deux semaines de la période de changement de pneus.

La date limite de réception de tout commentaire à la Commission des transports et de l’environnement de l’Assemblée nationale est le 15 juin 2018. D’ici là, bien des choses risquent de changer.

Cliquez ici pour lire Pneumag mars-avril 2018

 

Paratagez-le !