Vision : le concept du futur de Michelin

Terry Gettys, directeur de la recherche et du développement chez Groupe Michelin, a présenté le concept Vision dans le cadre du Movin'on Montreal. (Photo : José Hamelin)

Dans le cadre du congrès Movin’on Montréal, Michelin dévoilait le 13 juin un nouveau pneu prototype résolument futuriste : le Vision. Dans un exposé aux allures de scénario de science-fiction, Michelin a présenté ce concept qui pourrait instaurer les normes d’un futur rapproché en matière de pneus.

Le Vision est un pneu sans air, fait de matériaux bio sourcés entièrement recyclables, doté d’une bande de roulement rechargeable par imprimante 3D et d’une connexion permettant au conducteur d’être informé de l’état du pneu et même de le réparer à distance.

Vision Michelin

En bref, le conducteur pourrait, en fonction de l’état de la route ou de l’usure de ses pneus, s’arrêter dans une station avec imprimante, pour régénérer la bande de roulement nécessaire, totalement biodégradable.

« C’est un rêve, oui, vous avez raison. Mais c’est déjà à l’étude chez Michelin, et c’est un rêve réaliste », a soutenu  Terry Gettys, directeur de la recherche et du développement chez Groupe Michelin,  en conférence de presse au Movin’on Montréal. « Ce n’est qu’une question de temps avant que ce soit sur le marché. »

Sans pouvoir offrir de réponse précise, Jean-Dominique Senard, président du groupe Michelin, suggère pour sa part que l’arrivée d’un tel concept sur le marché serait envisageable d’ici une dizaine d’années.

Paratagez-le !