Continental : des hausses au second trimestre

Continental second trimestre
Wolfgang Schäfer, directeur financier de Continental (Photo : Continental)

Continental affiche des ventes de 22,2 milliards d’euros pour la première moitié de 2017, soit une hausse de 10 % par rapport à la même période l’an dernier. Pour les mois à venir, la compagnie augmentera ainsi ses projections d’environ un pour cent. Projections qui atteignent actuellement 44 milliards d’euros.

Les résultats d’opération du segment Rubber Group sont toutefois en baisse pour atteindre 2,3 milliards d’euros, un résultat que la compagnie attribue à l’augmentation accrue du prix de la matière première.

« Notre entreprise, avec ses technologies innovantes pour la conduite automatique et assistée et pour une conduite connectée et efficace, a encore une fois connu une croissance plus rapide que celle du marché mondial pour le marché des véhicules particuliers et utilitaires », a affirmé Dr Elmar Degenhart, président du conseil exécutif de Continental.

« Nos divisions Pneus et ContiTech ont également accru leurs ventes combinées de plus de neuf pour cent. En regard de ces gains, le vent de front sur les deux divisions a augmenté comme prévu, résultats d’une augmentation abrupte du prix des matières premières, qui aura eu un impact négatif de 300 millions d’euros sur les gains du Rubber Group pour la première moitié de l’année », ajoute-t-il, en précisant que les hausses de prix devraient décliner pour le reste de l’année.

Au total, la compagnie prévoit un impact négatif d’environ 450 millions d’euros pour la fin de l’année, soit 50 millions de moins que le montant prévu en début d’année.

« Cette augmentation des dépenses en capital prend en compte notre forte croissance », a déclaré Wolfgang Schäfer, directeur financier de Continental, pour expliquer l’augmentation des dépenses en capital de 5,3 % comparativement à 4,6 % l’an dernier, notamment dans les équipements et logiciels. Par exemple, dans la première moitié de 2017, les dépenses en recherche et développement ont augmenté de 9,5 % par rapport à 2016.

Paratagez-le !