Continental s’attaque à l’aquaplanage  

Continental aquaplanage  
Fondé sur des données captées par caméra et par capteurs installés sur les pneus, ce système devra détecter les situations imminentes d’aquaplanage. (Photo : Continental)

Continental travaille actuellement au développement d’un système automatique d’alerte conçu pour réduire les risques d’aquaplanage.

Fondé sur des données captées par caméra et par capteurs installés dans les pneus, ce système devra détecter les situations imminentes d’aquaplanage. Les conducteurs seront ainsi avertis à temps, pour ajuster leur vitesse en conséquence.

Selon les experts de la compagnie, une commercialisation de cette technologie, qui est actuellement en phase de prédéveloppement, est envisageable pour une prochaine génération de véhicules. Les matériaux et logiciels sont développés par les ingénieurs de Continental.

« Même avec les meilleurs pneus, l’aquaplanage est toujours un instant effrayant et peut provoquer un accident. Nous développons une technologie de haute performance basée sur l’information transmise par des capteurs et sur un logiciel qui détectera le risque potentiel d’aquaplanage pour en avertir le conducteur », explique Frank Jourdan, membre du conseil exécutif de Continental et chef de la division Châssis et Sécurité.

Comme l’explique la compagnie, ce système d’alerte à l’aquaplanage est particulièrement important pour les véhicules autonomes, qui devront éviter les situations d’aquaplanage sans l’intervention d’un automobiliste.

Ce système pour véhicules contrôlés manuellement ou de façon autonome représente pour Continental une étape de plus vers son objectif Vision Zero — une circulation routière sans accidents.

Paratagez-le !