Bridgestone : des tests sur voitures autonomes

Bridgestone : des tests sur voitures autonomes
Bridgestone vise ainsi à améliorer la précision et l’efficacité des tests, en éliminant l’intervention humaine dans les essais routiers entourant les tests sur le bruit des pneus. (Photo : Bridgestone)  

Bridgestone annonçait en juillet le lancement dun projet de tests routiers concernant le bruit émis par les pneus, qui seront menés sur des voitures autonomes.

C’est de pair avec la compagnie ZMP, qui offre produits et services fondés sur des technologies robotiques avancées, que Bridgestone mènera ces tests sur le bruit des pneus à Centre d’essais routiers .

Dans le cadre de ce projet, ZMP développe des technologies pour la conduite autonome de véhicules adaptés aux tests sur le bruit des pneus. Le tout sera accompli avec la fourgonnette « RobotCar » de la compagnie, jumelée à l’expertise de Bridgestone en termes de tests sur les pneus.

Ces tests seront menés dans le contexte où des règlementations sur le bruit des pneus ont fait leur apparition en Europe, en Asie, au Japon et ailleurs dans le monde. Comme le souligne la compagnie, « cette tendance est l’indicateur d’un mouvement plus large qui appelle à la réduction du bruit produit par les pneus lors de la conduite. »

Comme l’explique la compagnie, en ajoutant l’élément de la conduite autonome à ces tests, Bridgestone évite de dépendre de l’expertise et des habiletés d’un pilote professionnel, ce qui permettrait d’améliorer la précision et l’efficacité des tests, et « d’améliorer ainsi la qualité de ses produits pneumatiques. »

Bridgestone affirme également qu’elle « espère pouvoir utiliser les idées acquises grâce à ce projet dans le développement des pneus destinés à la conduite autonome et à d’autres véhicules de prochaines générations. »

À l’heure actuelle, Bridgestone et ZMP travaillent à atteindre pour 2019 la norme de conduite autonome sans conducteur SAE-Niveau 4 pour applications pratiques dans le cadre de tests sur le bruit des pneus.

Paratagez-le !