Michelin s’investit en Nouvelle-Écosse

Michelin Nouvelle-Écosse
Scott Clark  de Michel Amérique du Nord coupe le gâteau avec le premier ministre de Nouvelle-Écosse Stephen McNeil pour célébrer l’expansion de l’usine de Granton. (Photo: Michelin Amérique du Nord )

Michelin Canada annonce un investissement 9,2 millions $ CAN dans son usine de Granton, en Nouvelle-Écosse, pour appuyer le lancement en 2020 d’une nouvelle gamme de pneus d’hiver conçus spécifiquement pour le marché nord-américain.

Selon la compagnie, cette nouvelle gamme de pneus d’hiver entraînera la création de 150 emplois à l’usine ; 200 postes temporaires deviendront également permanents. Selon ces prévisions, Michelin étendra son nombre d’employés à plus de 3600 dans la province.

Le projet inclut l’ajout d’équipement dernier cri, la rénovation de bâtiment, et de nouvelles installations de stockage.

« Il s’agit là d’un lègue pour le dévouement de nos employés, pour le support de notre communauté et pour nos partenaires gouvernementaux, qui démontre notre constante habileté à livrer des produits de première qualité aux marchés d’Amérique du Nord », a déclaré Jeff MacLean, président de Michelin Canada.

Engagement de la Nouvelle-Écosse

La province de la Nouvelle-Écosse apporte une constitution de 3,56 millions $ au projet via l’organisme Nova Scotia Business.

Certains nouveaux employés seront formés dans le cadre du programme Innovation Rebate Programme et par le Département de la Main d’œuvre et de l’Éducation avancée de la province.

Michelin affirme avoir un budget de 6,9 millions $ pour appuyer le lancement du nouveau pneu d’hiver. La production du pneu Latitude-X-ice se poursuivra à Granton jusqu’en 2020, moment à partir duquel les ressources seront consacrées au nouveau pneu d’hiver.

« Ce projet accroit la force et les habiletés techniques de l’équipe néo-écossaise de Michelin, a déclaré le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Stephen McNeil. Nous sommes aussi ravis qu’un lieu néo-écossais ait été choisi comme le premier en Amérique du Nord à abriter ce travail innovant qui inclut des matériaux semi-finis. »

« Michelin constitue une importante part de notre économie depuis plusieurs décennies, et il est formidable de votre croître cet engagement vers la future et le succès de notre province », a-t-il ajouté.

Paratagez-le !