Continental: un laboratoire de recherche sur le pissenlit

Continental laboratoire
L’inauguration officielle du nouveau laboratoire de recherche de Continental sur le pissenlit russe. (Photo : Continental)

Le laboratoire allemand se concentrera sur l’emploi de caoutchouc fabriqué à partir de pissenlit russe.

Continental a officiellement ouvert les portes de son laboratoire de recherche nommé « Taraxagum Lab Anklam », à Anklam, Allemagne. L’emplacement servira de centre principal pour la recherche menant à l’utilisation de pissenlit russe comme source alternative de caoutchouc naturel pour la production de pneus.

Continental prévoit introduire cette matière première dans sa production au cours des 10 prochaines années.

« Nous avons travaillé à comprendre la base moléculaire de la biosynthèse du caoutchouc dans les plants de pissenlit depuis plusieurs années. Cette compréhension biologique a maintenant intégré l’utilité industrielle à la recherche » a déclaré Dirk Prüfer, Professeur de Biotechnologie végétale à l’Université de Münster.

« Avec ce nouveau laboratoire de tests, Continental a réussi à sortir des sentiers battus et à innover pour rendre ce transfert de concepts hautement viable », a-t-il ajouté.

Paratagez-le !