L’ASPMQ visite Bridgestone de Joliette

L’ASPMQ visite Bridgestone de Joliette
Yann Grenon, de Bridgestone Canada, est photographié avec Marie-Josée Aubé et Cynthia Fredette, respectivement directrice et président de l’ASPMQ. (Photo : Caroline Morneau)

Environ 40 marchands affiliés à l’Association des spécialistes de pneu et mécanique du Québec (ASPMQ) ont pris part à une visite guidée de l’usine de fabrication de pneus Bridgestone à Joliette.

L’évènement, organisé par l’ASPMQ et Bridgestone Canada, a permis aux visiteurs d’en apprendre davantage sur les méthodes manuelles et automatisées d’assemblage de pneus. Ils ont pu constater la complexité du processus, de la manipulation de la matière première jusqu’au dépôt du produit final dans les camions, en passant par toutes les étapes d’inspection de la qualité du pneu.

« On accorde environ trois visites par année à différents groupes. C’est toujours sur demande », spécifie Noémie Roy, conseillère principale communications, Bridgestone Canada.

Le centre de production de pneus de Joliette est le seul établi au Canada sous la bannière Bridgestone. En 2016, l’entreprise annonçait, rappelons-le, des investissements de 312 M$ pour l’agrandissement et la bonification technologique de l’établissement. Avec la robotisation de la fabrication, l’usine se fixe pour objectif de passer d’une production quotidienne de 17 000 pneus à 20 000 d’ici 2021. La mise sur pied d’un grand entrepôt automatisé, dont la construction est déjà commencée, est par ailleurs prévue d’ici 2020.

« Qu’on puisse visiter une usine de pneus au Québec, c’est exceptionnel », témoigne Mélanie Carrière, de Théo Gosselin Pneus-Mécanique, après la visite. En fait, tous les marchands rencontrés sur place semblaient impressionnés par le nombre d’étapes requises pour la fabrication d’un pneu.

Plus de détails sur la visite et sur l’usine sont à venir dans la prochaine édition de Pneumag.

Paratagez-le !