Un nouveau rapport sur l’industrie du pneu  

rapport industrie pneu  
On estime de prime abord que les véhicules commerciaux légers auront contribué au marché du pneu à hauteur de 76 milliards en 2019. (Photo : Thomas Ethier) 

Estimé à près de 300 milliards $ US en 2019, le marché du pneu devrait suivre un taux de croissance annuel moyen de 5,1 % d’ici 2022.

C’est ce que démontre le récent rapport « Automotive Tire Market » publié par la firme Fact.MR, qui fait le suivi des tendances du marché du pneu pour la période 2019-2022.

Nouveaux besoins de mobilité

Les besoins émergeants de mobilité sont les premiers facteurs évoqués pour expliquer l’accroissement de la demande en matière de pneus pour véhicules commerciaux légers.

« Une congestion routière croissante, les préoccupations environnementales, l’évolution des technologies changent graduellement la perception des consommateurs », souligne-t-on.

De nouvelles solutions de mobilité telles que le transport de partage, le transport sur demande, les véhicules à conduite autonome et les services de transport par inscription pourraient s’imposer, et accroitre par le fait même la demande. Selon le rapport, ces tendances pourraient avoir une influence notoire sur la croissance du marché du pneu.

On estime que les véhicules commerciaux légers auront contribué au marché du pneu à hauteur de 76 milliards en 2019.

Nouvelle conscience environnementale 

Le rapport souligne également l’importance des préoccupations liées aux normes d’efficacité en carburant et aux demandes croissantes des consommateurs en matière d’efficacité énergétique, comme facteurs qui encourageront les fabricants à se concentrer sur des produits fabriqués en conséquence.

« Les fabricants de pneus automobiles investissent massivement dans le développement de matériaux durables et de solutions permettant de travailler en concordance avec les réglementations gouvernementales et pour s’accommoder en fonction des perceptions changeantes des consommateurs », souligne-t-on.

On évoque finalement l’évolution des technologies de production, qui permettront aux fabricants d’effectuer un meilleur contrôle de qualité, à plus faibles coûts.

Vous pouvez consulter les grandes lignes du rapport (en anglais)  à cette adresse.

Paratagez-le !