Goodyear s’envole à bord de la fusée SpaceX CRS-18

Goodyear SpaceX
Ce projet permettra d’étudier la formation de particules de silices dans un environnement de microgravité, à bord de la station spatiale ISS U.S. National Laboratory. (Photo : Goodyear)

Goodyear fera partie des 17 organisations dont les projets de recherche seront envoyés dans l’espace avec la fusée SpaceX CRS-18, lancée le 25 juillet vers la station spatiale ISS U.S. National Laboratory.

Comme l’explique la compagnie, ce projet permettra d’étudier la formation de particules de silices dans un environnement de microgravité. Grâce aux connaissances recueillies, les ingénieurs et scientifiques pourront déterminer si des formes uniques de silice précipitée pourraient être utilisées pour améliorer les performances des pneus.

Il ne s’agit pas de la première expérience spatiale pour le fabricant qui, en 1969, avait fourni certains des composants essentiels au lancement et au bon fonctionnement de la fusée Apollo 11, tels qu’un système de circulation du nitrogène, de l’oxygène et de l’hydrogène dans la navette et un panneau sur lequel les instruments d’alunissage étaient montés.

« Goodyear a littéralement fait un aller-retour sur la lune  pour mener les performances des pneus à un niveau supérieur pour ses clients », a souligné Chris Helsel, directeur de la technologie. « L’exploration spatiale a inspiré tellement d’innovations, et chez Goodyear, nous sommes fiers de notre héritage de participation, qui se poursuit avec cette expérience à venir en microgravité. »

Cette évaluation spatiale est menée dans le cadre d’une entente avec l’ISS U.S. National Laboratory, qui travaille en entente coopérative avec la NASA. Les astronautes à bord de l’ISS effectueront les tests, pendant que les scientifiques les feront en simultané dans les laboratoires de la compagnie, pour fins de comparaison.

Paratagez-le !